Youtube n’aime vraiment pas nos vidéos…


Après la fermeture de la chaîne de Islam et vérité sur Youtube, nous avons essayé d’y refaire un compte, mais aussitôt, après seulement 5 vues, nous étions à nouveau sanctionnés :

Youtube n’aime vraiment pas les vidéos de islam et vérité…

On peut voir celle-ci encore sur le site : https://www.islam-et-verite.com/pourquoi-les-pieux-bouddhi…/

Commentaires à propos de : Youtube n’aime vraiment pas nos vidéos…..


Anastasia

Bonjour Mon Père

Suite à une nouvelle politique de censure et de coupure des sites nationalistes que le système considère comme dangereux, la résistance patriote se réorganise et est en train de migrer sur VK, un clone de FaceBook (https://vk.com/)

D’autres appels sont lançé pour quitter Youtube ( propriété de google) et migrer sur BitChute un clone de You TUbe libre là aussi sans censure.
BitChute est basé sur la technologie du peer to peer , c’est a dire que le stockage est réalisé par l’ensemble des utilisateurs connectés, il n’y a plus de serveur centralisé comme sur YouTube, chaque utilisateur connecté héberge une partie des données du serveur qui est devenu virtuel. La censure et le contrôle deviennent impossibles car alors, il faudrait saisir et confisquer l’ensemble des ordinateurs dans le monde qui sont connecté à ce service.

La seul exigence que Les utilisateurs doivent comprendre ( uniquement ceux qui ont un compte Bitchute pas ceux qui consultent les video), c’est de laisser leurs machines connectés le plus possible a BitChute, car la bande passante allouée à ceux qui profitent de ce service (la disponibilité si vous voulez), dépend du nombre de machine qui distribuent le service (les machines qui constituent le serveur virtuel )

Imaginons que 1000 machines soient connectés ( cad logués avec leur compte BitChute) Ces 1000 machines distribuent et permettent la lecture de video pour “les autres”. Si sur ces 1000 machines 900 se déconnectent, le service n’est plus assuré que par 100 machines et le service se dégrade automatiquement pour ceux qui visionnent les video. Les temps d’accès deviennent long, des coupures sont observé voir même des impossibilités de lectures, etc

C’est le principe du peer to peer. cela n’a absolument rien d’illégale si vous êtes propriétaires de vos video ou si vous avez une autorisation de les distribuer. Nénamoins nous savons que le gouvernement Français surveille ceux qui exploitent ce type de logiciel car il n’y a aucun controle possible avec ce type avec le peer to peer. Si vous souhaitez ne pas être tracé et observé, alors il faut installer un VPN payant ( 30 à 50 €/an) sur votre machine et choisir un serveur ( parmi la liste proposée) situé sur une juridiction hors d’atteinte par l’état Français. Si vous choisissez un serveur allemand et qu’il existe des accords juridiques ( c’est un exemple, hein ) qui permettent à l’Allemagne de transmettre des informations informatiques à la France, vos habitudes de surf peuvent être analysé par le gouvernement Français et donc votre VPN ne vous sert à rien. le choix du lieu du serveur VPN est donc très important.

BitChute : un YouTube sans censure… ni modération
http://www.cnetfrance.fr/news/bitchute-un-youtube-sans-censure-ni-moderation-39847866.htm

(https://www.bitchute.com/)

Bonne Journée Mon Père

Abbé Guy Pagès

Anastasia,

Je vous remercie beaucoup de ces très intéressantes informations, que je vais étudier.
Je vous bénis au Nom de “Jésus, en qui nous sommes déjà les grands vainqueurs (Rm 8.37)”.

Claire

Père,
où en êtes-vous avec le serveur que vous envisagiez d’acheter ?
Qu’allons-nous faire ?
1 Prier
2 leur rendre la monnaie de la pièce :
signaler toutes les vidéos qui nous plaisent pas !

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas visible.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.

Refuser tous les services
Accepter tous les services