Islam et Vérité

Pourquoi le “mariage” homosexuel ? (314)

Les manifestations qui se sont déroulées en France contre la légalisation du pseudo mariage homosexuel ont montré le bon peuple de France, débonnaire et honnête, aimant la vie et la paix. La Police doit particulièrement apprécier ce genre de manifestants… Mais justement, ce bon peuple ne fait peur à personne ! Le Gouvernement se moque de lui, certain qu’il continuera à docilement porter le fardeau des injustices qui le tuent. Aussi, parce qu’il n’est plus possible de continuer à laisser pervertir (CEC 2357) les enfants, je souhaite que les opposants au mariage des paires aient le courage de prendre, tous, publiquement, l’engagement de ne jamais se marier civilement, si ce pseudo mariage venait à être institué ! Car enfin, il n’y a personne encore sain d’esprit pour ne pas reconnaître que l’humanité commence par l’union d’un homme et d’une femme ! Nier cela conduit à la mort et voue à l’Enfer (Gn 19 ; Rm 1.18-32 ; Ga 5.19-21 ; 1 Co 6.9-10 ; Ep 5.5 ; 1 Tm 1.10) aussi vrai que Dieu nous en a déjà avertis en détruisant Sodome et Gomorrhe ! Pour les prêtres, ce ne serait pas difficile, alors que l’Etat accepte des dérogations même au droit à la vie, pour justifier l’avortement, ou au refus de faire souffrir les animaux, pour complaire aux pratiques barbares de certaines religions, de montrer que l’obligation de célébrer le mariage civil contrevient au respect de la liberté religieuse.
Que veulent au fond les partisans du « mariage homosexuel » sinon, par l’acceptation légalisée de leur perversion, soulager leur conscience du poids de leur péché ? Comme s’il suffisait que tous les fous se mettent à dire que les ânes volent ou pondent des oeufs pour que ce soit vrai ! La révolte contre le Créateur, péché chéri de la Franc-maçonnerie, Eglise de Satan et de la République, nie aujourd’hui la notion de genre pour nier le don de Dieu qui précède et fonde toute existence. Ceux qui vivent comme si Dieu n’existait pas, ou comme s’ils étaient Dieu ? ce qui revient au même ?, s’imaginent pouvoir partir de zéro, ne rien devoir à Dieu, et tout inventer, jusqu’à leur identité sexuelle. Mais pourquoi, justement, faut-il qu’ils aient une identité sexuelle ?
Il ne faut pas être dupes des manipulations du langage : le mariage n’est pas un moyen de supprimer de soi-disant inégalités, mais l’alliance d’un homme et d’une femme, unis pour le meilleur et pour le pire, jusqu’à la mort, en vue de fonder une famille et de s’y sanctifier. Le mariage est donc le fondement stable sur lequel s’édifie la famille, laquelle est la cellule de base de la société, et c’est pourquoi il est du devoir de l’Etat de défendre et favoriser le mariage, ce qui doit notamment le conduire à reconnaître les effets du mariage catholique. Bref, si seul l’amour permet de prendre l’engagement du mariage, alors le mariage est la bonne nouvelle que l’amour existe, et que le vrai Dieu, le Dieu créateur, est Famille, Communion de personnes, Amour, Trinité ! Voilà pourquoi l’Eglise de Satan, dans sa haine de Dieu, veut détruire la famille, parce qu’elle est la plus belle image de Dieu !
Les enfants ont besoin de la différence sexuelle de leurs parents, expression radicale de l’altérité, pour construire leur identité, connaître leur filiation, et s’inscrire dans l’histoire. Aussi est-ce un crime de confier un enfant à une paire ! Un enfant n’a pas à être instrumentalisé pour servir de faire valoir. Il n’est pas un objet de droit mais un sujet de droit, et cela dès sa conception.
Notre devoir ? et il y va du salut de tous ? est de refuser la réduction de l’humanité à l’état de bête par ceux qui veulent faire l’ange, lequel, comme chacun sait, n’a pas de corps, et peut de ce fait prendre toutes les apparences… à l’instar du Menteur, de l’Imposteur (2 Co 11.14) ! Si Dieu S’est fait homme et non pas femme, c’est pour que les hommes soient des hommes et que les femmes soient des femmes ! Point de salut donc pour ceux qui ne savent pas ou plus qui ils sont !

Pourquoi l’homosexualité insulte Dieu ?

Le vrai but du “mariage” homosexuel

Guéri de son homosexualité !

ÉLEVÉS PAR DES HOMOSEXUELS, ILS CONFIENT LEUR SOUFFRANCE À LA COMMUNAUTÉ GAY :

Il y a quelques jours, les homosexuels Dolce & Gabbana affirmaient que « la famille n’est pas une mode passagère, c’est un sens de l’appartenance. […] La seule famille, c’est la famille traditionnelle. » Tollé immédiat et appel au boycott dans les milieux LGBT.

Quelques jours plus tard, six adultes américains élevés par des homosexuels écrivaient pourtant aux deux stylistes pour les remercier d’avoir « donné voix à une chose que nous avons apprise par l’expérience : chaque être humain a un père et une mère, et couper l’un ou l’autre de la vie d’un enfant, c’est priver l’enfant de dignité, d’humanité et d’égalité ».

Les signataires poursuivent : « Nous savons que vous allez subir une immense pression, spécialement en ce moment où l’Italie et les États-Unis sont poussés à nier ce que nous réclamons, à savoir le droit d’avoir un père et une mère, dans le seul but de satisfaire un puissant lobby gay. ».
 Les six confient avoir trouvé dans les propos de Dolce & Gabbana « l’inspiration » et le « courage »d’aller dénoncer le mariage gay auprès de la Cour suprême des États-Unis, et leur lettre s’achève par une supplication : « C’est important pour notre bien […] que vous ne vous excusiez ni ne capituliez. S’il vous plaît, continuez à soutenir l’idée qu’un enfant a besoin d’un père et d’une mère. C’est un droit de l’homme. » Un cri de souffrance bien peu relayé par les promoteurs de l’égalité.

Plus récemment encore, Heather Barwick, Américaine également, écrivait à sa « chère communauté gay » pour lui confier sa souffrance. Élevée par deux lesbiennes, la jeune femme a longtemps milité pour le mariage homosexuel. Elle écrit « pour sortir du placard » : « Je ne soutiens plus le mariage homosexuel », confie-t-elle, en précisant : « Non pas parce que vous êtes gay, je vous aime tant, mais en raison de la nature même de la relation homosexuelle. »

Pourquoi ? Parce que « cela promeut et normalise une structure familiale qui nous prive de quelque chose de précieux et de fondamental. On nous répète que nous n’avons pas besoin de ce que nous désirons naturellement et profondément. On nous répète que ça va aller. Mais ce n’est pas vrai, nous souffrons », explique-t-elle.


C’est après s’être mariée que la jeune femme a réalisé combien l’absence d’un père était douloureuse, « en voyant mes enfants aimer et être aimés par leur père »« J’aime la partenaire de ma mère, précise la jeune femme, mais une autre femme ne remplacera jamais le père que j’ai perdu (…] C’est une chose étrange et troublante de vivre avec cette douleur profonde de rechercher un père, un homme, dans une communauté qui prétend que les hommes sont inutiles. »

Heather Barwick sait que les homosexuels peuvent être de bons parents. Elle sait aussi que « tant de causes peuvent faire souffrir les enfants dans une famille : divorce, abandon, infidélité, viol, mort… » mais « la meilleure et la plus belle structure familiale est celle dans laquelle les enfants grandissent avec un père et une mère », écrit celle qui refuse désormais que l’on impose sa souffrance à d’autres enfants.

Elle supplie cette communauté gay qu’elle « aime tant » et qui lui a « tant appris » d’entendre cette souffrance, dans un message poignant :

« Un grand nombre d’entre nous a peur de parler et de vous dire sa peine et sa souffrance parce que quelles que soient les raisons, vous n’avez jamais l’air de nous écouter. Vous ne voulez pas entendre. Si nous disons que nous souffrons d’avoir été élevés par des parents homosexuels, nous sommes ignorés ou catalogués comme haineux. Cela n’a rien à voir avec la haine du tout […] Je sais que vous avez vraiment été haïs et que vous avez réellement souffert […] J’étais là. J’ai pleuré et j’ai ressenti la colère directement dans la rue avec vous. Mais ce n’est pas moi. Ce n’est pas nous. »

​‌Un témoignage désarmant pour des activistes LGBT souvent tentés par la violence et l’agressivité lorsque certains, et même leurs propres enfants, leur rappellent ces évidences, et la souffrance immense qu’impose leur négation.

Liens miroirs :

Lien vidéo n°01

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscription à la lettre des abonnés

Aidez-nous !

Djihad

Catégories

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.

Refuser tous les services
Accepter tous les services