On ne trouve pas dans la jurisprudence musulmane jusqu’à la fin du XIX siècle de références faites au Coran, ce qui signifie que jusqu’à cette date là, le Coran n’était donc pas la source de la vie musulmane, la source de foi des musulmans, et de faites, on ne trouve pas d’exemplaire du Coran antérieur à cette date là. C’est dire que le Coran a eu une élaboration lente et laborieuse, et le Coran lui-même garde la mémoire de ce travail de rédaction laborieux et incluant des relations étrangères….