On ne peut étudier sérieusement le Coran dans son contexte sans tôt ou tard tomber sur ces versets sataniques. Pour en parler je me référerai au commentaires du Coran fait par Al Tabari, ce grand théologien arabe mort en 923 à Bagdad, voici ce qu’il dit.