Âme immortelle


Plusieurs restent indifférents à cette offre de la vie éternelle parce qu’ils n’ont pas encore découverts qu’ils ont une âme et que cette âme est capable d’immortalité. Comment savoir que nous avons une âme et que cette âme est capable d’immortalité ?

Commentaires à propos de : Âme immortelle..


MIRA

DES MONSONGES MOI JE SUIS MUSULMANE ET JE SAIS QUE PERSONNE N AI IMORTELLE VOUS VOUS AVEZ DES FUTILITER ET NOUS ON A DES PREUVE SI VOUS ESEYER DE VOIR CE QUE ET DE COMRENDRE POUR QOI ON EST MUSULMON VOUS COMPRONDRAIS QUE LE PERE ET LES SEUR NE DISE QUE DES CONERIE IL ON UN CONTACTE AVEC LES DEMON POUR SAVOIR SE QUI VA SE PASER ON 2050 CROIYER MOI SA NE VEUX PAS DIRE QUE JE FAIS DES FOTES QUE JE MONT SI VOUS VOULER VIVRE ONPAIX JE VOUS PROPOSE DE DEVENIRE OU DE COMPRONDRE POURQOI ON A CONFIANSE ON DIEUX ET ON MOHAMED

Romain

Cher Abbé Pagès.
J’ai beaucoup de difficulté à accepter votre énoncé que les laitues ont une âme (même végétale). Ceci semble reposer sur une métaphysique médiévale. C’est peut-être le point de vue de saint Thomas d’Aquin, je l’ignore. Selon moi, la vie végétale (ou animale) ressemble beaucoup plus à une combustion lente allant à rebours. On a toute raison de croire que la vie a débuté sur terre il y a environ 4 milliards d’années. Les êtres vivants se sont engendrés les uns les autres par des processus bio-physico-chimiques qui ont donné les différentes espèces (Darwin) par mutation. Pour se maintenir, la vie (végétale, par exemple) a besoin des bonne conditions: eau, lumière, chaleur, etc… sinon elle se désorganise, comme vous dites (cadavre). Chaque être vivant (végétal ou animal) a un parent qui l’a engendré et ensuite le développement est réglé par l’ADN sans qu’il y ait besoin d’âme. L’âme est créée par Dieu chez les humains lors de la conception (pas un dogme mais tenu pour vrai) et elle est spirituelle (dogme catholique De fide). J’espère que mon commentaire ne vous indisposera pas trop, En passant, j’estime beaucoup votre travail sur l’islam et j’ai lu votre livre avec un très grand intérêt. Que Notre-Seigneur vous protège et vous accorde sa grâce.

Xavier

Si le mot âme vous déconcerte, utilisez plutôt le terme substance. (ce qui suit est un copier-coller du livre « Y A-T-IL UNE VÉRITÉ » ? de Jean Daujat)
L’homme, le cheval, le chêne, la pierre n’ont nul besoin d’un autre être en qui exister, ils ont en eux-mêmes de quoi exister et se suffisent à eux-mêmes pour exister : c’est là ce que nous appelons la substance.
On l’appelle âme au sens étymologique du mot qui signifie simplement « ce qui anime », c’est-à-dire ce qui donne la vie. C’est donc une erreur de réserver, comme on le fait trop souvent, le mot « âme » au seul cas de l’âme humaine.
Pour les végétaux leur âme est principe de vie organique : on l’appelle âme végétale.
C’est parce que l’âme animale est ainsi principe de sensibilité qu’on l’appelle souvent âme sensitive
La nature humaine, qui a son principe dans l’âme humaine, comporte non seulement vie organique et sensibilité, mais encore — et c’est là ce qui lui appartient en propre en la distinguant de la nature de toute autre espèce vivante — intelligence et volonté libre. Donc l’âme humaine est principe, non seulement de vie organique et de sensibilité comme les âmes de tous les animaux, mais aussi d’intelligence et de volonté libre, et c’est par là qu’elle est spécifiquement humaine

Laisser un commentaire


Votre courriel ne sera pas visible.