Viande halal, ce qui est caché au consommateur


Les risques sanitaires liés à l’abattage Halal
– Par Alain de Peretti, Docteur vétérinaire
Viande halal, TRIPLE DANGER :  On évoque toujours les problèmes posés en la  matière  par la souffrance animale, et par  la « taxe » de financement occulte de l’islam par les consommateurs.

Ces problèmes sont bien sûrs réels. Il en est un autre qui nous concerne tous et mérite d’être évoqué, une question essentielle et occultée : l’aspect sanitaire et de sécurité alimentaire.

Cliquez ici si la vidéo ci-dessus ne fonctionne pas

Cliquez ici si la vidéo ci-dessus ne fonctionne pas

Dans l’abattage halal l’animal est tourné vers la Mecque, saigné sans étourdissement ;  il est pratiqué une très large incision de la gorge jusqu’aux vertèbres, sectionnant tous les organes de la zone, veines jugulaires et carotides pour la saignée, mais aussi la trachée et l’œsophage.
Cette pratique entraîne les conséquences anatomo-physiologiques suivantes :

  • Une régurgitation du contenu de l’estomac par l’œsophage, lequel se trouve anatomiquement juste à côté de la trachée.
  • L’animal continue de respirer, même très fort du fait de l’agonie qui peut durer jusqu’à 1/4 h rappelons le, et inspire ces matières souillées riches en germes de toutes sortes.
  • Ces matières inspirées jusqu’aux alvéoles pulmonaires larguent leurs germes  dans le sang d’autant plus facilement que la paroi des alvéoles pulmonaires est très mince et que la circulation sanguine, rappelons le, est toujours en cours dans cette période d’agonie, et même accélérée par le stress au niveau des organes  essentiels.
  • Un risque énorme de contamination en profondeur de la viande est donc encouru.
  • On observe de plus, du fait du stress intense, 2 phénomènes physiologiques qui  se conjuguent : la chute de tous les mécanismes de défense immunitaires, et la concentration du sang dans les organes essentiels, on peut dire que l’animal « retient son sang ». C’est un processus naturel de survie qui entraîne vraisemblablement d’ailleurs une saignée moins bonne contrairement aux allégations des tenants de cette pratique. Il y a de plus une forte production de toxines.
  • La longueur de l’agonie entraîne enfin des soubresauts violents accompagnés de défécation et émission d’urine, le tout éclaboussant toute la zone d’abattage !!!

On voit donc bien les conséquences pour la sécurité alimentaire des consommateurs.
C’est si vrai que le règlement européen, CEE 853/2004, dans son annexe, chapitre IV intitulé Hygiène de l’abattage, paragraphe 7, alinéa (a) dit : « LA TRACHÉE ET L’ŒSOPHAGE DOIVENT RESTER INTACTS LORS DE LA SAIGNÉE « ( avec une dérogation pour l’abattage rituel…).

Le problème est que, selon des estimations récentes, 50% environ de la viande consommée est maintenant halal.  Car si les musulmans sont encore minoritaires, ils ne consomment que certains morceaux, et qu’on ne peut laisser perdre le reste de la carcasse. De plus les industriels trouvent plus simple et plus profitable de n’avoir qu’une seule chaîne d’abattage : ainsi des bêtes entières qui seront consommées hors du marché halal sont néanmoins égorgées selon ce rite oriental. 

Conclusion : On enfreint le sacro saint principe de précaution, pour respecter une pratique exotique irrationnelle, insoutenable sur tous les plans, basée sur une superstition moyenâgeuse absurde. Dans ces conditions, les actuelles dérogations à la réglementation européenne permettant l’abattage rituel sont elles acceptables ?

La multiplication des cas de toxi-infections alimentaires est en tous cas prévisible… et elle touchera surtout des non musulmans, inconscients de ces risques incontrôlés et dont les habitudes culinaires les amènent  à  consommer la viande beaucoup moins cuite.

Alain de Peretti, Docteur vétérinaire, pour Novopress France.

Etiquettes

Commentaires à propos de : Viande halal, ce qui est caché au consommateur..


Jérôme

Bonjour l’Abbé,

Voici ma question : est-ce un péché pour un catholique de consommer de la viande Hallal (puisqu’on peut en consommer sans le savoir).

Actes des apôtres chapitre 15 : à la suite d’un conflit sur la question de la circoncision, Pierre conclut qu’il suffit “de s’abstenir des souillures de l’idolâtrie, de l’immortalité, de la viande étouffée et du sang.” (la TOB précise “souillures de l’idolâtrie” = les viandes qui proviennent des sacrifices païens.
Merci.

Abbé Guy Pagès

Jérôme,

Je vous recommande de ne pas en acheter, pour les raisons suivantes :
1) cette viande est sacrifiée à Allah, qui n’est autre que le Démon ;
2) en l’achetant vous participez au financement de notre islamisation par le paiement de la certification halal du produit ;
3) vous prenez un risque grave pour votre santé (éscherichia coli) ;
4) puisque seul un musulman peut être embauché pour abattre selon le rite halal, vous contribuez à enfreindre la loi relative à non-discrimination à l’embauche ;
5) vous contribuez encore au mépris de la loi relative à l’obligation d’assommer les animaux avant de les tuer pour éviter de les faire souffrir…

Si vous en avez consommé sans le savoir, mais que vous ayez dit votre bénédicité pour demander à Dieu de bénir votre repas, ce n’est pas grave. Au restaurant, dans les boucheries… il faut nous renseigner sur le mode d’abattage et faire savoir le cas échéant pourquoi nous ne pouvons pas acheter ou consommer une telle viande).

Cf. aussi 1 Co 10.29

Bon courage !
P. Guy Pagès

éric portal

Maria,
manger moins de viande ou pas du tout ne changera rien.
Nos enfants ont besoin de protéines pour avoir une croissance équilibrée.
Le problème est que la viande hallal fait partie de la charia ( comme le hijab d’ailleurs ).
Les musulmans veulent nous faire croire qu’il sagit d’une innocente pratique religieuse: FAUX.
L’abattage et la vente de la viande hallal, est une composante de la charia.
Insidieusement, les associations musulmanes installent petit-à-petit des éléments de la charia dans nos sociétés:
-interdiction du porc dans les cantines
-séparation des garçons et des filles dans les écoles
-port du hijab dans les universités
-apprentissage de l’arabe dès l’école primaire
-tribunaux islamiques dans les quartiers islamisés
-obligation pour les enfants des écoles primaires de visiter des mosquées et d’apprendre la chahada
( profession de foi islamique ).
Par contre la visite de cathédrales millénaires et d’églises anciennes est strictement interdite par le gouvernement maçonnique français.
Nous subissons une attaque en règle de l’islam à travers toutes ces “associations” musulmanes qui ne sont que des chevaux de troie de la charia.
Au canada, les musulmans ont réussit à faire voter une loi qui criminalise la critique de l’islam.
En france, il n’existe pas encore de loi anti-blasphème ( ça va venir ), mais le simple fait de critiquer l’islam peut vous mener au tribunal.
On peut donc conclure que la france vit, de facto sous la charia islamique.
N’avez-vous pas remarqué que chaque année, de plus en plus de membres
( cette année, c’est le président macron ) du gouvernement , des maires et des députés souhaitent bon ramadan aux musulmans, alors que pendant les fetes de noel et de paques, , ni le président de la république, ni le gouvernement, ni aucun maire, ni aucun député ne souhaite de bonnes fetes de noel ou de paques aux chrétiens ?
La france, qui est en principe un Etat laique, viole la laicité, toujours au profit des musulmans.
Des mosquées sont construites avec l’argent du contribuable, alors que des cathédrales et des églises plus que millénaires sont détruites.
Si nous ne réagissons pas , dans moins de 30 ans, la france deviendra une république islamique.

Maria

Je ne suis pas végetarienne. J´ai répondu sans trop réflechir parce que je n´habite pas en France.
Je sai que l´halal est diabolique.
Mais en tout cas je pense que réduir la consommation de viande, surtout la rouge, est bom pour notre santé et aussi pour l´environnement.´
Il y a la viande des poullet, les oefs, le poisson etc.

éric portal

Maria ,
Il n’est pas nécessaire de manger de la viande tous les jours.
Comme vous dites, les protéines animales se trouvent également dans les œufs et le lait ( attention à l’intolérance au lactose ).
Il faut absolument éviter d’acheter de la viande hallal, pour plusieurs raisons:
-éviter de consommer de la viande consacrée aux idoles.
-ne pas financer les réseaux islamistes en consommant ces viandes.
-éviter des risques sanitaires graves ( E-coli ) pour la santé humaine .
-éviter la souffrance animale, car les animaux sacrifiés selon le rite hallal sont égorgés sans etre étourdis préalablement.
-en évitant de consommer hallal, on lutte contre le développement de cette économie parallèle et discriminatoire vis-à-vis des non-musulmans

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas visible.