Loué soit Jésus-Christ, le verbe de Dieu, la parole de Dieu, le Dieu 3 fois Saint, qui s’est fait homme pour que les hommes
puissent renaitre à une vie nouvelle: la vie d’enfants de Dieu !  Sa paix soit avec vous !

Depuis l’aube de l’humanité, les hommes ont toujours plus ou moins confusément espéré en une victoire de la justice sur l’injustice, du bien sur le mal, de l’amour sur la haine, de la vie sur la mort … Et la réponse à cette quête universelle et angoissée de l’humanité, a été donnée au sein d’un peuple singulier, créé tout exprès par Dieu, pour celle-ci, à partir d’un homme, Abraham, avec qui Il a fait une alliance, et à qui Il a fait une promesse : celle d’une descendance, que Jésus-Christ revendiquera être lui-même (cf. Jn 8.56). Le peuple juif, tout au long de son histoire, a fait monter vers Dieu son désir, son attente, son angoisse, sa prière, d’un salut qui ne pouvait venir que de Dieu. Les prophètes ont guidé  cette espérance et cette prière, ainsi Isaïe, 8 siècles avant la venue de Jésus-Christ, s’écrit-il : “Ah, si Tu déchirais les Cieux, et descendais. Si Tu déchirais les Cieux, et descendais ! (Is 63.19)”

Les prophètes avaient en effet compris en tant qu’hommes et en tant que juif, que le salut ne peut pas venir des hommes. Leur histoire en témoigne, et l’actualité en témoigne toujours. Qu’il suffise de rappeler le fameux salut terrestre qu’a voulu être le communisme, prétendant apporter la libération à l’humanité au nom de l’évolution nécessaire de la matière, toujours en progrès, jusqu’à perfection définitive et totale. Il suffisait d’entrer dans le sens de l’histoire, scientifiquement connu par les membres du parti.
Et au nom de cette science, au nom de ce bonheur rationnalisé pour les hommes, l’humanité a connu plus de morts en quelques décennies que ce qu’elle en avait connu pendant des siècles et des siècles … Plus de 100 millions de victimes … dont la majorité tuées en haine de la Foi. Non, le Salut ne peut pas venir des hommes.

Parce que la racine du mal détruisant l’humanité est dans l’homme, dans chaque homme, il faut renaître à la vie nouvelle d’enfant de Dieu. La bonne nouvelle de Noël, c’est que Dieu ne nous a pas abandonnés, Il a entendu la prière du peuple créé tout exprès pour accueillir et donner Sa parole faite chair. Dieu ne nous a pas abandonnés. Il a assumé notre nature humaine, qu’Il Il aime. Sans quoi, Il se renierait lui-même en tant que Créateur.

Dieu ne peut pas ne pas aimer la nature humaine qu’Il a créée, et c’est pourquoi Il vient l’assumer pour la sauver en l’arrachant à la mort, par Sa Résurrection, après l’avoir lavée dans Son sang, Son amour, Son pardon, de tous nos péchés, qui l’ont crucifié et tué. Oui, Jésus veut dire: “Dieu sauve” !!!

Les prophètes ont donné à Jésus le nom de ‘Emmanuel’, qui veut dire “Dieu est avec nous”. Si Dieu est avec nous, alors tous est possible ! Y aurait-Il quelque chose de bon que Dieu ne pourrait faire ? Pour que Dieu puisse agir, il faut simplement accueillir ce petit enfant, qui S’est fait faible, impuissant, pour nous montrer que la grandeur de Dieu est sans commune mesure avec toutes nos grandeurs, et qu’il nous faut donc nous-aussi abandonner toutes nos grandeurs,  qui ne sont que “mensonges”, pour se faire tout-petits, à la suite de Dieu fait chair dans le sein de la Vierge Marie.

Aussi vrai que Adam est au principe d’une humanité soumise au pouvoir du péché et voué à la mort éternelle … Jésus-Christ est au principe d’une humanité nouvelle, délivrée du péché par le mérite de Son sacrifice, et sanctifiée par le don de l’Esprit-Saint, pour la vie éternelle … Oui Dieu est avec nous ! Gloire à Dieu et paix aux hommes qui aiment Jésus-Christ !!!