Nous lisons dans le hadith 6830 de Al Boukhari comme dans celui de Muslim 4394 que le troisième khalife Omar eut un jour un discours dans lequel il dit ceci :”Allah a envoyé Mahomet avec la vérité, il a fait descendre sur lui le livre et parmi ce qu’Allah a fait descendre y figurer le verset de la lapidation, nous l’avons lu, compris et assimilé. Le messager d’Allah a lapidé, et nous avons lapidé avec lui.”…

Présente dans l’islam et abolie dans le judaïsme, la lapidation des femmes infidèles, encore récemment prônée par Abu Bilal Ismail, imam de la mosquée d’Aathus au Danemark, a encore ses partisans en Afrique.

  • 4/5e des gens l’approuvant : Egypte (80 %).
  • 2/3e des gens l’approuvant : Djibouti (66 %)
  • 1/2e des gens l’approuvant : Mali (57 %), Sénégal (57 %), Guinée Bissau (51 %)
  • 1/4e des gens l’approuvant : Tanzanie (28 %), Tunisie (28 %), Tchad (25 %)
  • 1/5e des gens l’approuvant : Nigeria (23 %)
  • 1/6e des gens l’approuvant : République Démocratique du Congo (19 %), Mozambique (18 %)
  • 1/8e des gens l’approuvant : Ethiopie (16 %), Ouganda (16 %), Ghana (15 %), Afrique du Sud (13 %), Botswana (13 %), Liberia (13 %)
  • 1/10e des gens l’approuvant : Cameroun (12 %)
  • 1/20e des gens l’approuvant : Kenya (9 %), Rwanda (9 %), Zambie (9 %)

De quoi culpabiliser l’homme blanc ?