Chrétiens, musulmans, même Dieu ? (9/32) Qui nous a le plus aimés, Jésus ou Allah ?


Une autre preuve que musulmans et chrétiens n’ont pas le même Dieu est que seuls ces derniers adorent Jésus-Christ, ce qui pour les musulmans est un acte parfait d’idolâtrie (Coran 5.31).[1] Ces derniers ne se rendent pas compte qu’en considérant l’Incarnation indigne de Dieu, non seulement ils insultent le Créateur qui devrait avoir honte, selon eux, de sa création, mais se jugeant eux-mêmes indignes de Dieu, ils se vouent au malheur éternel… Eh bien, non ! ce que Dieu a fait est très beau (cf. Gn 1.31), et Il n’en rougit pas ! L’Église sait bien que Dieu est en Lui-même absolument transcendant et donc incommunicable, mais elle croit aussi qu’Il nous aime au point, après nous avoir tout donné de ce que nous sommes et de ce que nous avons, de mettre le comble à Son Amour en Se donnant Lui-même ! Ce qu’Il a fait en et par Jésus, Sa Parole incarnée, l’image du Dieu invisible (Col 1.15). Dieu pourrait-Il faire quelque chose de plus beau ? Pourquoi ne pas croire que Dieu puisse faire ce qu’il y a de plus beau, et nous inviter à faire nous-aussi ce qu’il y a de plus beau, en aimant comme Jésus a aimé ? Nous aimons Dieu en aimant Jésus (Mt 10.40), et nous aimons Jésus en nous aimant les uns les autres (Mc 9.37 ; Mt 18.5). Pourrait-on trouver un Dieu meilleur que celui-là ?

[1] C’est pourquoi d’ailleurs je propose que les chrétiens n’utilisent plus le vocable Allah (utilisé par exemple dans l’expression Inch’Allah) QUE pour désigner le dieu musulman, afin de bien manifester qu’Allah n’est pas leur Dieu, l’unique et vrai Dieu (cf. Josué 23.7), et s’opposer ainsi à l’islamisation de leur culture, même s’il est vrai qu’Allah n’étant pas un nom propre, ne signifie rien d’autre en arabe que le Dieu, le dieu unique et indéfini, sans visage, et donc… personne. Les Arabes chrétiens, pour dire Dieu, ont aussi à leur disposition le mot Rab, Rabi (Mon Dieu), Rabbana (Notre Dieu) et prient Abana (Notre Père). Il ne faut pas oublier que l’usage du mot Allah par les chrétiens arabophones a été imposé par l’islamisation, qui vit, par exemple, en 1009, le calife Al-Hâkim détruire toutes les églises d’Égypte et de Palestine, et couper la langue de tous les chrétiens surpris à parler une autre langue que l’arabe… Dieu se dit τε en copte. De plus, ma proposition s’accorde avec la fatwa émise par le Sultan de l’État malaisien de Selangor, Sharafuddin Idris Shah, qui a interdit aux non-musulmans d’utiliser le terme Allah, affirmant qu’il s’agit d’un mot sacré, exclusivement réservé aux musulmans…

Print Friendly, PDF & Email

Liens miroirs :

Lien vidéo n°01

Commentaires à propos de : Chrétiens, musulmans, même Dieu ? (9/32) Qui nous a le plus aimés, Jésus ou Allah ?..


Aurore

Claire
Jean paul II avait aussi dit la même chose aux musulmans à Casablanca au début de son pontificat et plus tard , pour bien montrer que nous adorions le même Dieu ,il embrassa un coran.
Mais Jean Paul II n’en resta pas là ,il alla encore beaucoup plus loin avec la réunion de toutes les sectes du monde qu’il convoqua à Assises (on trouva un bouddha trônant sur un tabernacle) ,avec ses voyages où il alla visiter ces mêmes sectes en leur disant de continuer dans la voie qu’elles avaient choisie ,sans jamais chercher à les convertir .
Tous les papes d’après concile ont fait ami ami avec ces sectes ,priant même avec elles soit dans les mosquées soit dans les synagogues .
Le désordre actuel n’est que la conséquence logique de l’abandon de Notre Seigneur Jésus Christ comme seul vrai Dieu .
Puisque nous ne voulons plus dire que Jésus est le seul vrai Dieu (qui ne professe pas le Fils ,ne professe pas le Père) ,notre intelligence s’obscurcit ,l’Eglise s’obscurcit également.

Abbé Guy Pagès

Aurore,
C’est de la calomnie de dire que saint Jean-Paul II a demandé aux sectes de continuer dans la voie qu’elles avaient choisie, et vous seriez bien en peine de prouver ce que vous avancez.
Quant au fait qu’il a embrassé le Coran, c’était bien évidemment une faute, mais si déplorable qu’elle fut, il n’y a pas trop lieu de s’en scandaliser en considérant que le premier pape avait déjà montré qu’un pape n’est pas infaillible en tout ce qu’il fait (Ga 2.11-14).

Aurore

Monsieur l’abbé
Sauf que la faute de Pierre n’était pas de même nature que celle de JP II , il était en danger de mort et réagit en cachant sa foi et son amitié pour Jésus dans l’improvisation,alors que JPII invoquait comme Paul VI ,le concile ,Nostra Aetate et Lumen Gentium pour prouver que nous adorons le même Dieu que les musulmans ,selon un plan établi.
Ce plan établi venait de très loin car déjà dénoncé par Pie IX avec le Syllabus et par St Pie X avec ce qu’il avait appelé : “le MODERNISME égout collecteur de toutes les hérésies qui circulent dans l’Eglise”.
Ces idées modernistes ont été en gestation pendant près de 90 ans avant l’accouchement du concile et le bébé a été soigneusement élevé par Paul VI et JPII jusqu’à sa majorité en 1992 avec la publication du catéchisme qui reprenait les mêmes termes que Nostra Aetate et Lumen Gentium pour qualifier encore plus officiellement le type de relation que nous devions avoir avec les religions non chrétiennes .
Embrasser le coran n’est qu’un coup de marteau de plus ,que la continuité du plan MODERNISTE pour nous enfoncer dans la tête que toutes les religions adorent le même Dieu alors que Jésus nous a enseigné : “celui qui nie le Fils nie aussi le Père , celui qui professe le Fils professe aussi le Père”.
Bien entendu que JPII n’a pas dit explicitement aux sectes qu’il a visitées qu’il fallait continuer ainsi ,mais en ne les appelant jamais à la conversion ,c’est ce que ça voulait dire en filigrane (il faut de la subtilité pour tromper) .
Toutes les réunions de discussions avec les autres religions n’ont jamais eu pour but la conversion conformément aux propos de Paul VI publiés par Claire où il parle de : “connaissance réciproque,d’admiration pour la floraison mystique apparue en Iran,vivre en paix chacun selon sa tradition ,respect de la conscience personnelle et REFUS de toute coercition ”
Trouver dans ce texte le mot CONVERSION ou une simple périphrase qui laisserait penser que les musulmans devraient se convertir est mission impossible .
Tous les Saint martyrs en lisant ce discours de Paul VI doivent se dire qu’ils sont morts pour rien , qu’ils ont donné leur vie pour en arriver là .

Abbé Guy Pagès

Aurore,

Je vous prie de m’excuser de vous répondre bien tardivement.
1) Saint Pierre n’était pas en danger de mort : la situation décrite par saint Paul se déroule dans le carde de l’Eglise elle-même.
2) Il faut faire attention à garder un a priori favorable lorsque l’on examine le propos de quelqu’un et a fortiori lorsqu’il s’agit de quelqu’un de l’Eglise. Aussi, ce sujet il faut considérer que, de fait, il y bien un seul Dieu qui est le même pour tous, et que c’est cela que les papes ont voulu signifier, ce qui ne signifie évidemment pas que tous aient pour autant le même.
3) Il est difficile de juger le jugement des papes quant à l’opportunité qu’ils pensaient avoir ou non d’appeler directement à la conversion. Certainement ont-ils pensé plus judicieux de procéder autrement (Cf. 1 P 3.1). A nous d’agir au mieux là où nous sommes et de prier pour que l’Eglise soit fidèle à sa mission, pape compris.

Aurore

Monsieur l’abbé
Ce n’est pas St Paul qui raconte ce qui s’est passé lors du reniement de Pierre dans la maison du grand prêtre et non dans le cadre de l’Eglise comme vous dites .
Une servante pose la question dans la pénombre :”n’es tu pas toi aussi ,des disciples de cet homme (Jean XVIII,17) quand Pierre entre dans la demeure du grand prêtre (église ???)
Ensuite Pierre se rendit vers le feu allumé au milieu de la demeure ,cette servante le suivit et reposa la question devant le groupe d’hommes présent autour du feu,mais à la lumière du feu il était reconnaissable et chercha un autre endroit ,cet épisode est raconté par (Marc ,XIV,68)
Un peu plus tard la servante ,ne lachant pas sa proie reposa sa question “Pierre nia de nouveau avec serment : je ne connais pas cet homme “(Matt , XXVI,72)
Plus tard un groupe d’hommes lui disent qu’il est galliléen à cause de son langage (Matt ,XXVI ,73 ; Marc XIV,70 )
Ensuite un homme de ce groupe le reconnait précisément en lui disant qu’il était avec Jésus au jardin de Gethsémani (Jean ,XVIII, 26 )
Se voyant perdu Pierre cherchait une échappatoire ,il jura et maudit et vociféra avant que le coq chanta pour la deuxième foi , et c’est à ce moment que Jésus réapparait enchainé et entouré de gardes ,suite à cela Pierre abandonna le théâtre de sa défaite et ,étant sorti ,il pleura amèrement (Marc , XIV , 72 )
Les reniements de Pierre sont des reniements de peur ,si ce n’est pas de la mort c’est au moins d’une arrestation, des chaines et de la captivité comme ce qu’il venait de voir avec Jésus .
Ces reniements n’ont pas lieu dans le cadre d’une visite amicale ,mais dans un climat de tension et de haine ,où tout un chacun cherche à se disculper et à fuir ,ce qui n’est pas le cas de Paul VI qui ne risquait rien en faisant son discours .
Avec Paul VI et Jean Paul II on est loin du courage et de la probité d’un St Louis qui prisonnier du sultan du Caire lui dit : “je ne suis pas venu pour te tuer et te prendre tous tes biens ,mais pour te CONVERTIR et sauver ton âme ; j’ai lu ton coran ,je n’y ai trouvé qu’immondices et impureté”.
St Louis n’a pas dit à son geôlier que tous les adorateurs de Dieu devaient vivre en paix selon leurs traditions ,il a professé sa foi au péril de sa vie .
Sur cette terre la paix ne viendra pas par une entente entre toutes les religions mais par la recherche du royaume de Dieu qui est le royaume de Jésus Christ seul vrai Dieu

Aurore

Monsieur l’abbé
Ci joint conférence de François Brunatto parlant de son père Emanuel Brunatto premier fils spirituel de Padre Pio .
Vers 57 minutes il parle d’un livre écrit par son père dont le titre est : DES ANTECHRIST DANS LA MAISON DU CHRIST
Ce passage est intéressant mais certaines révélations sont incroyables telles que Pie XI et une kyrielle de monsignore ennemis de Padre Pio .

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas visible.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.

Refuser tous les services
Accepter tous les services