13781719_1757643414478884_9084087855298060329_n

Αujourd’hui tôt le matin dans Handarat d΄Alep les djihadistes de l΄opposition syrienne modérée » (Nour Al Din Zinki) οnt capturé un enfant de 10 ans d’origine palestinienne.

13754636_174104956339497_6561419480468475009_n

Les terroristes ont déclaré que l΄ enfant – victime était un combattant d Assad.

Ensuite ils ont procédé à la décapitation de l’enfant. Ce crime abominable d’ailleurs très fréquemment pratiqué par la soi-disant opposition modérée que soutient la politique internationale, a eu lieu sur le plateau d΄ un véhicule type picκ-up.

CnwC8_4WgAIOYTe

L΄enfant probablement appartenait à la communauté syro-palestinienne d΄Alep qui soutient la République Arabe Syrienne. Il est à noter que dans la ville d΄ Alep une Unité palestinienne composée des volontaires se bat avec l΄armée syrienne contre la terreur sous le nom de la Brigade de Jérusalem (Al-Quds). Selon RT « dans le cadre de sa lutte contre le gouvernement syrien, la faction antigouvernementale (Harakat Nour al-Din al-Zenkia) reçu une aide financière et militaire de la coalition internationale menée par les Etats-Unis. Le groupe avait notamment reçu des missiles anti-chars américains. »

13823421_1094667927247849_37594952_n1

Voilà l’opposition qu’on a soutenue pour faire tomber un dirigeant peu plaisant. La réalité est là : c’est bien sur ces personnes que nos gouvernements ont “misé” pour faire tomber Assad. Les Syriens payent très cher nos velléités d’intervention à l’étranger pour des motifs qui n’ont rien d’humanitaire.

Étrangement, cela n’a pas trop fait la Une des médias…

Bref, la barbarie à l’état pur…

Voici donc les modérés soutenus actuellement par les occidentaux et officiellement par les USA qui leur ont fourni des missiles TOW (entre autres équipements, soutien logistique et financier).

Après avoir vu dans une vidéo des Kurdes descendre un hélicoptère turc, on peut supposer sans trop de risques de se tromper que les armes qu’on a fourni à ces fous islamistes vont se retourner contre nous.

Daech a officiellement utilisé des armes chimiques contre les soldats syriens, un de nos hélicoptères se fait descendre en Lybie. Le canard enchaîné précise dans son numéro du 20 juillet que le 2 juin le ministère de la santé a pondu une note pour alerter sur une possibilité d’attaque chimique. L’article fini d’ailleurs sur (pour ceux qui auraient des doutes) “la DGSE avait déjà prélevé plusieurs échantillons du gaz “sur le théâtre de guerre irako-syrien” et privilégiait “l’hypothèse d’une fabrication locale”.

Apres avoir  formé les futurs daeshiens encore appelés “combattants de la liberté” dans les années 80 afin de les instrumentaliser contre la Russie en Afghanistan, nous soutenons les al Nosriens modérés pour faire tomber Assad.

A croire que les attentats qui ont endeuillés la France à partir des années 90 en passant par le 11 septembre 2001 n’ont toujours pas servi de leçon à nos apprentis gouvernants, pas plus que la résurgence des  attentats sur le territoire français.

AVERTISSEMENT, ATTENTION ÂMES SENSIBLES S’ABSTENIR : la vidéo (tout en bas du dernier article) de la décapitation de cet enfant de 10 ans est très choquante même floutée. Pour autant documenter les atrocités des rebelles présentés comme modérés et permettre à chacun de les vérifier est nécessaire. L’autocensure en la matière n’est pas la solution, personne n’est obligé de visionner cette vidéo dont le contenu est clairement explicité dans les articles.

Je vous incite donc a ne pas regarder cette vidéo (la photo de fin faisant très bien comprendre ce qu’on pourrait voir y voir durant près d’une minute). Cependant c’est une preuve qui mérite de ne pas disparaître.

—————-

Des rebelles syriens “modérés” ont décapité un enfant

Source : Le Figaro, AFP, 20-07-2016

« Voici un prisonnier de la Brigade Quds. Ils n’ont plus d’hommes, alors ils nous envoient des enfants », dit l’un des hommes. « Ce sont tes chiens, Bachar, les enfants de la brigade Quds », lance un autre homme.

Source : Ouest France, 20-07-2016

===========================================

Le meurtre a eu lieu à Mashhad, à environ 40 km. à l’Ouest d’Alep.

Il a également été dit qu’il avait apparemment reçu un traitement médical avant d’être saisi, en notant que l’une photographie montre une perfusion intraveineuse dans son bras.

Sa soeur, identifiée comme “Zoze Aisa”, a dit qu’elle était en colère et bouleversée que les gens dépeignent son frère comme Palestinien.

Nurredin est parmi les groupes rebelles qui auraient reçu un soutien financier et militaire de différents pays , y compris la Turquie, le Qatar et d’autres pays du Golfe, selon le rapport d’Amnesty

Le groupe est également signalé comme ayant reçu le soutien d’un organisme de coordination connu sous le commandement d’opération du Nord (mieux connu sous son acronyme MOM turc), qui a été créé par les alliés des États-Unis dont la France, le Qatar, l’ Arabie Saoudite, Turquie, les Émirats Arabes Unis et le Royaume-Uni en 2014, selon Amnesty.

CnwKYMQXEAARMFl

La vidéo de l’horreur est  et là, mais si vous n’avez pas le cœur bien accroché,  je vous la déconseille.

Voir aussi l’article du journal The Telegraph

http://www.les-crises.fr/des-rebelles-syriens-moderes-ont-decapite-un-enfant/

———–

Source

image1