Sa perfection surnaturelle

Ce qu’il en est de la grâce sanctifiante par laquelle la nature humaine (identique à la nôtre) de Jésus (mais avec une incomparable perfection) est divinisée, (qu’il ne faut pas confondre avec sa nature divine, par laquelle Il est Dieu par nature et substantiellement).