“Une éducation exclusivement consacrée à inculquer aux enfants la foi coranique a produit des générations dont l’esprit est resté imperméable à toute autre influence jusqu’à la fin du XIXe siècle. On ne connaît pas d’exemple comparable d’une stérilisation intellectuelle de peuples entiers. Si l’on doute de cet effet dévastateur produit sur les intelligences, il suffit de se rappeler ce que fut le peuple berbère et plus généralement les peuples d’Afrique du Nord avant leur conquête par l’islam, et ce qu’ils sont devenus depuis… Presque tous les Pères latins étaient des Africains : Tertullien de Carthage, le numide Arnobe de Sicca et son élève Lactance, saint Cyprien de Carthage, Victorinus l’Africain, le berbère saint Augustin […] Que de dons splendides l’Afrique a-t-elle fait à l’Église de Rome qui n’avait encore que saint Ambroise et saint Jérôme ! (Etienne Gilson, le philosophe et la théologie, Vrin, 2005, pp.175-176) »

Le jihad est l’obligation “religieuse” la plus importante de l’islam…