Le Mystère qui explique tout !

La vie éternelle, c’est de Te connaître, Toi, le seul vrai Dieu, et Celui que Tu as envoyé (Jn 17.3)”…

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, au seul et vrai Dieu maintenant et à jamais… !!! Sa paix soit avec vous !

Je voudrais vous parler aujourd’hui du mystère de la Sainte Trinité. Dans le contexte pluri-religieux, multiculturels dans lequel nous sommes, il est tentant de se fondre dans le chaos indifférencié, le magma impersonnel où chacun est invité à perdre son identité, sous prétexte que cela gommera les différences et les sources d’oppositions possibles. C’est ce à quoi invite un certain discours  au sujet des religions dites monothéistes que serait le judaïsme, le christianisme et l’islam : “Nous avons les mêmes fondements, à savoir : nous nous rattachons à Abraham, qui est notre père dans la foi ; toutes ces religions ont un seul livre, rapportant les propos du seul et unique Dieu créateur de tout ce qui existe, et les Commandements que Celui-ci donne pour aller au Ciel. Voilà l’essentiel. A quoi bon mettre l’accent sur ce qui nous distingue et nous divise et nous oppose ? Le danger, pour les chrétiens, dans ce système relativiste, tellement dénoncé par Benoît XVI, est d’oublier, de négliger, ce qui les distingue parmi tous les croyants, à savoir ce dogme essentiel de la Sainte Trinité !!!

Les chrétiens sont en effet les seuls à croire en un seul Dieu en trois personnes. Et toute leur vie, bien sûr, découle de ce mystère de la Trinité. En effet, s’il n’y a pas de mystère de la Trinité, il n’y a pas non plus de deuxième personne de la Trinité qui se soit incarnée. Et s’il n’y a pas d’incarnation, il n’y a pas non plus de rédemption. S’il n’y pas de rédemption, il n’y pas non plus d’Église. S’il n’y pas d’Église, il n’y pas de sacrements, si il n’y a pas de sacrements, nous ne recevons pas la grâce et la vie éternelle et donc nous ne sommes pas sauvés. Ainsi, toute la vie chrétienne découle de ce mystère de la Sainte Trinité. Mais aussi : toute la vie chrétienne est ordonnée au mystère de la Sainte Trinité, puisque le but de notre vie, c’est de vivre dans la communion, dans l’intimité avec chacune des trois personnes divines, qui sont, chacune, le seul et même Dieu !!!

Ainsi, on voit qu’il n’y a pas de vie chrétienne possible sans approfondissement du mystère de la Sainte Trinité.
La théologie n’a pas la prétention de nous faire comprendre un mystère. Elle peut seulement nous montrer justement pourquoi on ne peut pas le comprendre. Et pourquoi, pour incompréhensible qu’il soit, il n’en est pas moins crédible, puisqu’il n’est pas contradictoire, ni absurde. Ce qui serait le cas, si nous disions, par exemple, qu’il y a dans la Trinité trois personnes et une personne. Ce serait contradictoire, car soit il y en a une, soit il y en a trois. Mais on ne dit pas cela. On dit : il y a trois personnes et une nature divines. C’est incompréhensible, mais ce n’est pas contradictoire. Si l’on disait, il y a trois natures et une nature en Dieu, ce serait contradictoire, mais on ne dit pas cela. On dit : Il y a trois personnes et une nature divines.

Toute la vie chrétienne est donc liée à ce mystère qui nous constitue comme chrétiens et qui nous distingue parmi tous les croyants. Les chrétiens ont donc à approfondir ce mystère pour en vivre, pour être de vrais chrétiens, et en témoigner. Jésus n’est venu que pour nous révéler parfaitement et définitivement le mystère de Dieu, qui était déjà annoncé dans l’Ancien Testament, où peu à peu apparaît la pluralité dans l’unicité de son essence. Nous allons voir cela dans une autre vidéo. Jésus est donc venu pour nous révéler le mystère de Dieu. Le Père donne la vie au Fils, et le Fils en retour aime le Père et ce double échange constitue leur amour commun qu’on appelle l’Esprit Saint.

Le but donc de notre création est de nous permettre de recevoir du Père la vie qu’est Son Fils et ce par la puissance de l’Esprit-Saint.

La suite : https://www.islam-et-verite.com/dossiers/la-sainte-trinite/