Savoir et connaître Dieu


Le peuple juif a été le premier peuple de l’histoire de l’ humanité, à reconnaître et à confesser l’existence et l’unicité de Dieu

Cliquez ici si la vidéo ci-dessus ne fonctionne pas

Le peuple juif a été le premier peuple de l’histoire de l’ humanité, à reconnaître et à confesser l’existence et l’unicité de Dieu. Bien que cela ne nécessite pas nécessairement une révélation de la part de Dieu, Dieu, dans Sa grande miséricorde, Il a bien voulu donner cette révélation au peuple juif. En effet, notre intelligence, depuis le péché originel, est obscurcie et ne parvient que difficilement et non sans erreur à atteindre  quelque vérité.

Mais savoir que Dieu existe, ce qui donc est possible à partir de la considération de l’univers et de tous les êtres qu’il contient et qui tous, n’ont pas par eux-même l’existence, sans quoi ils ne pourraient pas ne pas exister et existeraient donc toujours. Or, nous voyons que rien n’existe toujours, que tout passe et la loi de l’évolution est là pour le confirmer.. Et si donc rien n’existe par soi-même, donc tout existe par un autre et cet autre existe par lui-même, sinon il ferait lui-même parti des êtres qui existent par un autre. Cet être qui existe par lui-même et qui donne à tous d’être, on l’appelle Dieu.

Donc, l’existence de Dieu est accessible à la raison naturelle et savoir qu’il est unique est aussi accessible à la raison naturelle. Dieu par définition est parfait, or s’il y avait deux dieux, pour que l’on puisse les distinguer l’un de l’autre, il faudrait que chacun ait quelque chose que l’autre n’aurait pas. Donc aucun n’aurait tout et aucun ne serait parfait et aucun ne serait Dieu ; Dieu est donc nécessairement unique. Savoir donc que Dieu existe et qu’Il est unique est à la portée de l’intelligence humaine, mais cela ne nous dit pas qui est Dieu et là est le propre de la Révélation chrétienne, qui nous livre le mystère même de l’intériorité divine. Savoir que Dieu existe est une chose, le connaître est autre chose. Comme dit Saint Jacques dans son Epître Ch2.19 : “Tu crois que Dieu existe, les démons le croient aussi et ils tremblent”.

Sans la connaissance du mystère de l’intériorité divine, chacun, sachant que Dieu existe, peut l’imaginer au gré de sa fantaisie et c’est pourquoi il n’est pas suffisant de savoir que Dieu existe, faut-il encore Le connaître ! Comment ne pas vouloir Le connaître lorsqu’on L’aime et comment ne pas L’aimer, alors qu’on Lui doit tout ?

Etiquettes

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas visible.