L’abbé Pagès dénonce à l’OSCE les rapts, viols, esclavage sexuel & mariages forcés en islam


OSCE, Mercredi 19.10.2018, am. Questions humanitaires et autres engagements, incluant le combat contre le trafic d’êtres humains, les réfugiés et personnes déplacées, ou au risque de le devenir.

————-

Il est un trafic humain qui ne fait jamais la une de l’actualité, peut-être parce qu’il dure depuis des siècles et qu’il ne peut être instrumentalisé par la politique immigrationniste, c’est celui du rapt, de la conversion forcée et du mariage de jeunes filles chrétiennes en pays musulman. Chaque année, au Pakistan, en Egypte et ailleurs, des centaines de chrétiennes, entre 12 et 25 ans, sont kidnappées, converties à l’islam et mariées de force à un musulman.[1] Elles sont prises pour cibles en tant que femmes et en tant que chrétiennes. Si le musulman ne peut avoir plus de quatre épouses légitimes en même temps (Coran 4.3), il peut avoir autant d’esclaves sexuelles qu’il veut (Coran 4.3,24,25 ; 16.71 ; 23.6 ; 24.33 ; 33.50,52 ; 70.30). D’une part les femmes sont pour lui « un champ de labour auquel il va quand et comme il veut (Coran 4.223), qu’Allah lui commande de battre si elles ne lui obéissent pas (Coran 4.34), et d’autre part les chrétiennes étant condamnées au feu de l’Enfer parce que chrétiennes (Coran 4.48 ; 5.72 ; 9.113 ; 98.6), il fait une bonne action en les  soumettant à l’islam ! Les chrétiens sont sans défense : lorsque la famille va porter plainte pour enlèvement ou viol, le kidnappeur lui aussi porte plainte, au nom de la jeune fille enlevée, contre la famille chrétienne, l’accusant de harceler leur fille convertie et mariée volontairement. Et si la plainte débouche malgré tout sur un jugement, ces jeunes filles, par peur d’être tuées, elles ou leur famille et enfants, font une déclaration qui innocente leur ravisseur… Le rapport annuel du Mouvement pour la Solidarité et la Paix (MSP) précise qu’après leur enlèvement, ces femmes sont victimes de « violences, viols, prostitution forcée, trafic d’êtres humains, et autres abus ».[2] Mais ceci ne se limite pas aux seules chrétiennes.[3] C’est l’ensemble des minorités religieuses qui sont visées. 

Même en Europe, ce sont les femmes qui souffrent le plus à l’occasion de l’afflux de migrants musulmans. Il suffit de rappeler la croissance exponentielle des viols et agressions sexuelles. Comment oublier l’exécrable sort des fillettes de Telford ou de Rotherham réduites à l’esclavage sexuel dès l’âge de 11 ans par des musulmans d’origine pakistanaise, grâce au silence de la police et des notables, craignant d’être accusés d’islamophobie et de racisme s’ils dénonçaient les faits ?

Si le combat pour faire disparaître cet abominable trafic humain parait compromis, ce n’est donc pas tant en raison de l’islam lui-même, que de l’incompréhensible aveuglement volontaire dont se targuent les apostates élites occidentales.

C’est pourquoi l’association Salut et Miséricorde demande au BIDDH de bien vouloir organiser en pays musulmans des structures d’aide et de défense de ces jeunes femmes, mais aussi des moyens éducatifs pour changer la culture qui engendre leur terrible sort.

Pourquoi les droits de l’homme sont-ils nés en chrétienté ? Comment l’islam venant APRES le Christ pourrait-il avoir une autre raison d’être que de détruire l’oeuvre du Christ ? Sans une compréhension profonde et spirituelle de la situation, comment raisonnablement espérer influer sur la marche du monde ?

La traduction anglaise.

Sur les événements de Telford et Rotherham

Et encore…

Voir la vidéo Taharrush gamea ou le paradis sur terre

Plus généralement, voir : Être femme en islam

Le lien vers la vidéo originale

——————–

[1] https://aleteiafrench.files.wordpress.com/2014/06/msp_report_-_forced_marriages_and_conversions_of_christian_women_in_pakistan.pdf?1396724215
[2] Cf. note 1. https://fr.gatestoneinstitute.org/9035/chretiennes-hommes-musulmans ; https://raymondibrahim.com/2016/01/25/pakistan-christian-girls-are-only-meant-for-the-pleasure-of-muslim-men/ ; http://www.refworld.org/docid/510f8c312.html ; https://www.christianophobie.fr/la-une/une-chretienne-pakistanaise-mineure-enlevee-par-un-musulman-convertie-et-mariee-de-force-violee-et-torturee ; http://www.sit-france.org/pop_it.php?page5314-5-t1532649684000&prj ; http://resistancerepublicaine.eu/2018/02/21/pakistan-une-fillette-de-2-ans-violee-et-assassinee-son-pere-refusait-de-se-convertir-a-lislam/ ; https://www.youtube.com/watch?v=StSbvmoXlus&feature=player_embedded#at=27
[3] On pense à l’institution par l’Empire ottoman du Devchirmé (du turc : récolte, ramassage) consistant dans le prélèvement régulier de garçons arrachés à leurs familles chrétiennes pour être islamisés et cyniquement formés à combattre, y compris leurs parents et concitoyens, dans le terrible corps d’armée des Janissaires.

Liens miroirs :

Lien vidéo n°01

Commentaires à propos de : L’abbé Pagès dénonce à l’OSCE les rapts, viols, esclavage sexuel & mariages forcés en islam..


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas visible.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.

Refuser tous les services
Accepter tous les services