Concours du Ramadan au Bahreïn : « Gagne une servante éthiopienne »


annonce

Une agence de recrutement basé à Bahreïn, Al Hazeem ManPower, a lancé un concours pour pouvoir gagner une employée de maison éthiopienne à l’approche du mois de Ramadan. Seul critère du concours: être titulaire d’une autorisation permettant l’emploi d’une femme de ménage, autorisation délivrée par le ministère du Travail.

La publicité a été publiée en arabe sur Instagram où les personnes intéressées étaient invitées à partager le post pour avoir plus de chance de gagner.

Sur la page Instagram de l’agence, sont publiés plusieurs tableaux des profils des “candidates”, venant essentiellement d’Éthiopie, du Ghana et du Kenya. Les tableaux détaillent des caractéristiques très (trop?) précises comme la nationalité, la taille, le poids, et la religion. On peut aussi lire sur la page Facebook de l’agence bahreïnienne une annonce promettant des services domestiques à “bas prix”, ainsi qu’une assurance de 2 ans contre les “fugues”. Des spots publicitaires publiés sur la page proposent par ailleurs aux employeurs la possibilité de “retourner” la femme de ménage en cas de maladies ou de refus de travail.

Source

Cliquez ici si la vidéo ci-dessus ne fonctionne pas

Une koweitienne laisse -littéralement- tomber son employée/esclave, lui disant : “Cela te servira de leçon !“…

“S 5 Le mouvement d’émancipation des esclaves n’aurait jamais pu trouver son origine dans l’islam non seulement parce qu’Allah enseigne que les musulmans sont des hommes supérieurs (Coran 3.139), mais parce qu’il interdit explicitement l’abolition de l’esclavage (Coran 16.71). L’islam légitime l’esclavage (Coran 4.3,24,25,36,92 ; 16.71,75,76 ; 30.28). Mahomet s’est lui-même enrichi de cet abominable commerce (Coran 8.70 ; 16.71 ; 33.52). « Jabir rapporta qu’un esclave vint prêter allégeance à l’Apôtre d’Allah, qui ne savait pas qu’il était esclave. Puis vint son maître qui demanda à le récupérer. Alors l’Apôtre d’Allah dit : « Vends-le moi. », et il l’acheta contre deux esclaves noirs. (Muslim 1602,10,3901) » ; « Quand il fut en position de force, Mahomet tira l’essentiel de ses revenus de la traite d’esclaves, considérant comme butin les veuves et les orphelins qu’il capturait et qui furent vendus par dizaines ou par centaines à la fois. Il fut ainsi le plus grand esclavagiste d’Arabie, sinon du monde de son temps. »[1] A la suite de Mahomet, « modèle des musulmans (Coran 33.21) », l’esclavage est toujours pratiqué en plusieurs pays musulmans[2]. Puisqu’au musulman meurtrier involontaire d’un autre musulman, en plus du versement du prix du sang à la famille de la victime, Allah commande « d’affranchir un esclave croyant (Coran 4.92) », comment les sociétés musulmanes pourraient-elles se passer d’esclaves ? Le chef de Boko Aram qui a kidnappé en mai 2014 plus de deux cent jeunes filles au Nigéria, n’a-t-il pas annoncé qu’Allah lui avait demandé de les vendre ?

[1] Moussa ‘Abdallah-Yaacoub, Moi, Mahomet, F. X. de Guibert, 2008, p. 404.

[2] Que l’Arabie Saoudite ait interdit la « vente publique » des esclaves en 1962 ne dit rien de leur « vente privée », ni de celle des eunuques, dans tout le Golfe Persique, aujourd’hui. (cf. Enyo, Anatomie d’un désastre, Denoël, 2009, p. 140.)

S 6 Dans le Coran, comme il convient à des esclaves, ceux-ci ne sont pas considérés comme des personnes, mais assimilés à des animaux car congénitalement inférieurs aux hommes libres (Coran 16.75). L’expression consacrée « ce que ta main droite possède (Coran 33.50) » désigne les esclaves comme des objets (Coran 16.71). L’historien Robert C. Davis fait remarquer que les esclaves de musulmans ne bénéficiaient d’aucune protection contre l’arbitraire ou la cruauté de leur maître, à la différence des esclaves d’Occidentaux qui bénéficiaient de la protection du Code Noir[1]. Quel est encore aujourd’hui la condition des travailleurs immigrés dans les richissimes Émirats ou celle des chrétiens au Pakistan ? Pourquoi les émigrés chrétiens, des Philippines ou d’ailleurs, plutôt que d’aller travailler dans les pays musulmans où leurs droits sont niés, ne viendraient-ils pas plutôt travailler dans les pays occidentaux, qui semblent cependant préférer les immigrés musulmans, tandis que ceux-ci iraient travailler dans les pays musulmans ?

[1] Robert C. Davies, Esclaves chrétiens et maîtres musulmans. L’esclavage blanc en Méditerranée, 1500-1800, Éd. Jacqueline Chambon, 2006.

S 8 C’est la Révélation chrétienne qui a engendré cette formidable remise en cause de l’esclavage, pratique aussi généralisée et antique qu’abominable, par ces mots : « Vous tous, en effet, qui avez été baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ. […] Il n’y a plus ni esclave ni homme libre… (Ga 3.27-28) ». L’Église n’a cessé de dénoncer l’esclavage comme inspiré par Satan (Ap 18.13), ce que fit notamment le pape Paul III dans sa bulle Sublimis Deus de 1537 au moment de la conquête de l’Amérique, puis dans sa Bulle Veritas ipsa du 2 juin 1537 qui proclama l’abolition complète de l’esclavage : tous les esclaves avaient alors le droit de s’affranchir et enfreindre ces injonctions était passible d’excommunication. Le christianisme ne prêche point d’autre révolution que celle de l’Amour, qui a pour principe non d’imposer le « Bien » par violence, légale ou non, mais de le faire jaillir librement du cœur de chacun. N’est-ce pas l’Église qui a peu à peu arraché l’humanité aux affres de l’esclavage en apprenant à reconnaître dans les esclaves des frères (Mt 12.50, 23.8 ; 1 Co 7.22 ; Ep 6.8-9 ; Ph 2.7 ; Col 3.11 ; 1 Tm 1.10 ; 6.2 ; Phm ; Ap 18.13) ? (Extraits de “Interroger l’islam, 1501 questions à poser aux musulmans“).

Plus d’info

Commentaires à propos de : Concours du Ramadan au Bahreïn : « Gagne une servante éthiopienne »..


baillard

Cette koweitienne aura des comptes a rendre au Seigneur.Elle a laissé sa “servante” tomber et mourir.
Pour ces gens, les noirs ne sont meme pas humains.Cst adeptes de la RATP ( religion d’amour de tolérance et de paix ) ne sont meme pas des animaux, car les animaux, s’ils tuent, c’est pour se nourrir.
Cette koweitienne est un monstre.
Dans un monde normal elle devrait etre condamnée à de la prison à vie.
Ces gens se prennent pour les rois du monde, alors qu’ils ne sont meme pas capable d’extraire leur pétrole eux-meme.
La roue tourne. Dans 20 ans , il n’y aura plus de pétrole au moyen-orient, et ces gens retourneront à leur occupation favorite: boire de l’urine de chameau.

anthony fabre

Chaque année , dans les pays du golfe, des dizaines de philippins, venus travailler repartent dans leur pays d’origine, dans un cercueil, victimes de mauvais traitement, de torture.

Abbé Guy Pagès

Philippe soual,

“Es- ce pire que d obliger des religieux au célibat franchement … lol”

Personne n’est obligé de devenir religieux. C’est malheureux que vous ne soyez pas capable de voir la différence que cela induit. Continuez à rire, vous pleurerez.

anthony fabre

L’islam se dévoile de jours en jours.
Aujourd’hui, avec la mondialisation, plus rien ne peut rester secret ou caché.Tout sera dévoilé.
L’islam , conformément à ses textes, fabrique des monstres.
Plus un musulman veut approfondir sa connaissance de l’islam et appliquer la charia, plus il se déshumanise.
Heureusement, aujourd’hui, meme dans les pays musulmans, les nouvelles générations ne veulent plus de cette prison mentale qu’est l’islam.
L’athéisme gagne de plus en plus les pays musulmans.
En réalité, la plupart des musulmans , dans le monde , ont apostasié , mais n’osent pas le faire publiquement.
Oui, mesdames et messieurs, si vous etes musulmans et que vous quittez l’islam, vous etes condamnés à mort.
Je tiens , ici à saluer le frère rachid, qui est évangéliste sur la chaine al hayat pour son courage.
Grace à sa maitrise de la langue arabe, il a réussi à amener beaucoup de musulmans à Jésus-Christ.
Malgré les menaces de mort , il tient bon.
Merci frère rachid.
Merci au père guy pagès , qui a effectué un travail énorme depuis des années pour démystifier l’idéologie islamique, malgré les pressions et les menaces de mort.
Rien ne peut empecher le Saint-Esprit de toucher le coeur des musulmans et de les convertir.
Je rencontre de plus en plus d’ex-musulmans qui se sont faits baptisés, meme dans leur pays d’origine.
Le Saint-Esprit est en train de toucher beaucoup de musulmans.

NOUMEA

Oui, et bien, c’est ce que je disais dans un de mes derniers commentaires sur ce site, l’esclavagisme coranique est encore pratiqué de nos jours.
Et nos politiques et médias le passe sous silence.
Et oui, ça ferait tâche, n’est-ce pas ?
Surtout quand il s’agit de “prescrire” du “padamalgame” aux Français totalement ignares sur cette secte qu’ils défendent bec et ongles au nom de la soi-disant “liberté de religion”…

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas visible.