A la Grande mosquée de Paris, Darmanin prend l’exemple de la conversion à l’islam d’un général de Bonaparte pour épouser une musulmane : “Voilà ce que nous souhaitons tous pour notre pays“. (vidéo originale) Comme si feu Hassan II, Commandeur des croyants et Roi du Maroc, n’avait pas déjà solennellement affirmé que ses musulmans ne seront JAMAIS FRANÇAIS

Cf. L’accord avec le Gouvernement tunisien pour enseigner en France la langue arabe dès l’école élémentaire.

On comprend que la Grande mosquée de Paris et le Rassemblement des musulmans de France aient appelé à voter pour Emmanuel Macron en 2022 :

 

Des informations sur la sincérité de la conversion du général et néanmoins renégat Abdallah Menou tirées de L’étrange mariage d’Abdallah Menou, Didier Ferrand, Revue des deux Mondes, 1965.

 

[…]

[…]

[…]

[…]

Quand on ne veut pas servir le Christ, on sert nécessairement l’Antichrist.