Aucun des Hadiths ne sont à l’heure actuelle authentiques du point de vue de la chaîne de transmission !


Aucun des hadiths ne sont à l’heure actuelle authentiques du point de vue de la chaîne de transmission !

Pourquoi ?

1/ Qu’est ce que les savants experts du hadith disent au sujet des recueils de hadiths  ?

2/ Que se passe t’il si quelqu’un rejette un hadith se trouvant dans l’un de livres imprimés (sahih al Bukhari etc …) ou l’un de ces manuscrits ?

3/ Que se passe t’il si quelqu’un trouve un livre dans lequel il est mentionné que Mahomet aurait dit telle ou telle chose ? Est ce qu’on peut affirmer à 100 % que ce sont les mots du Prophète ?

4/ Pour finir, est ce que tout un chacun doit accepter un hadith trouvé dans un livre ?

Voici les manières de recevoir un hadith :

la manière directe verbale : ou l’on entend un rapporteur de hadith nous citer un hadith avec sa chaîne de transmission avec nos oreilles

la manière directe non verbale : par exemple en recevant une lettre avec une ijaza (autorisation de transmettre le Hadith) comportant le hadith en question ou un livre …

– La manière indirecte dans laquelle on trouve un livre écrit par l’auteur lui même (par un exemple on trouve un manuscrit authentique écrit par la main de l’Imam al Bukhari )

– La manière indirecte dans laquelle ou trouve un livre écrit par quelqu’un d’autre que l’auteur officiel, ou dans lequel il n’est pas clairement établi que c’est l’auteur qui a écrit le livre .

A notre époque personne n’a rencontré en personne un auteur d’un livre de hadiths, donc la manière directe verbale n’est pas possible, néanmoins il existerait des chaines de transmissions entre les auteurs de livres de hadiths et nous …

Qu’est ce qu’elles valent ?

Pour évoquer en résumant les problèmes majeurs de ces chaines de transmissions évoquons le fait qu’elles sont pleines d’inconnus dont nous ne connaissons pas la fiabilité … En général nous ne connaissons qu’un nom et généralement une vague description (si encore il y en a ). Ces narrateurs sont considérés comme « inconnus » dans la science du Hadith classique (rawi majhul al hal). Il y a des transmetteurs faibles dans chaque chaîne de hadiths, et la majorité des chaînes (si ce n’est toutes) sont déconnectées (munqati’), c’est à dire que parfois les rapporteurs de la chaîne ne se sont pas rencontrés il y’a un « trou » dans la chaîne. Par exemple : Si quelqu’un rapporte une information au sujet de Napoléon Bonaparte, parce qu’il l’a apprise d’un professeur d’histoire, celui-ci n’avait cependant pas lui-même rencontré l’Empereur. C’est ainsi que la chaîne est « déconnectée ».

De plus dans beaucoup de cas la condition de bonne mémoire (dhabt) n’est pas remplie par des maillons de la chaines. Or, cette condition est certainement nécessaire pour authentifier une chaîne de transmission …

Ainsi, nous pouvons affirmer qu’il n’existe aucune chaîne de transmission authentique entre nous et l’un des auteurs de livres de hadith, et ce même si nous prenons la chaîne la plus courte existant actuellement …

Il n’existe donc aucun hadith authentique transmis de la manière directe verbale à l’heure actuelle…

Une question se pose : existe-il un hadith authentique rapporté de la manière indirecte ?

Il est temps de parler de la « wijada ». Qu’est ce que signifie ce terme ? Ce terme signifie en arabe le fait de « trouver », et désigne une méthodologie consistant à trouver un manuscrit écrit de la main de l’auteur lui même. Par exemple imaginez que l’on trouve un manuscrit du sahih al Bukhari écrit de la main de l’imam lui même, ceci est le premier procédé de la wijada… Pour authentifier le premier procédé de la wijada il faut remplir deux conditions :

1/ être familier avec le style d’écriture de l’auteur (cryptographie)

2/ avoir le manuscrit originel écrit par la main de l’auteur lui même

Ceci étant, avec ces deux conditions remplies, imaginons que quelqu’un prétende avoir trouvé un manuscrit original du sahih al Bukhari. Comment savoir si le manuscrit a été écrit par al Bukhari lui même ? Nous ne pouvons pas en être certains à 100% …

La wijada serait valide si par exemple un manuscrit était écrit par un cheikh expert de l’écriture de al Bukhari, mais le plus ancien manuscrit du sahih al Bukhari a été écrit par Abu Zaid al Marwari (mort en 981 plus de 111 ans après la mort de l’imam al Bukhari…). Personne ne peut vraiment l’authentifier car personne ne connait l’écriture de Abu Zaid al Marwari …

Mais admettons que l’on trouve un manuscrit du sahih al Bukhari, écrit par lui même ou l’un de ses étudiants. Est-il permis de rapporter cette copie à Al Bukhari ? La réponse est NON ! Il n’est pas possible de la rapporter à travers la méthode de la « widaja », comme le stipulent expressément les autorité ci-dessous :

Al Bazdawi ( mort en 482 ) pour l’école hanafite dans son « kachf al asrar »

 

Al Abyari, pour l’école malikite, affirme que la wijada n’atteint pas le degré « ahad » c’est a dire comme n’apportant pas de certitude…

 

L’imam al Haramayn al Juwayni et l’Imam al Ghazali pour l’école Shafi’ite

 

Al Ghazali affirme : « Si un narrateur fiable te donne une copie authentique du sahih al Bukhari tu n’as pas le droit de rapporter ce hadith ! »

 

Ibn Kathir affirme : « La wijada n’est pas une manière de rapporter le hadith… »

 

Ibn Qudama, pour les hanbalites, affirme que « si quelqu’un de fiable te donne une copie du sahih al Bukhari il n’est pas permis de le rapporter »

Et « si quelqu’un trouve quelque chose écrit de la main du chaykh il n’est pas permis de rapporter ceci »

 

Al Amidi :

« Si quelqu’un trouve un manuscrit de la main du cheikh qui dit « j’ai entendu ce hadith d’untel » alors il n’est pas permis de le rapporter »

 

Ibn Salah dit en substance à peu près la même chose :

 

Ibn Hajar également :

 

Toutes ces citations prouvent que recevoir le hadith à travers la wijada n’est pas une méthodologie valide et que c’est un concept défectueux rejeté par beaucoup de grands imams… Néanmoins il y a des savants contemporains comme le cheikh Ahmed Chakir qui affirme que l’on doit accepter la wijada, car sinon « on ne pourrait pas accepter un hadith a notre époque ! ». C’est une opinion basée sur l’émotionnel et non pas sur l’approche académique. La majorité des savants s’y opposent et ceci a plus de poids étant donné que l’on ne sait pas si le texte a subi des modifications…

Ainsi on ne comprends pas pourquoi les savants musulmans auraient un problème avec le fait que les chrétiens rapportent leur évangiles selon la manière de la wijada …

Est-ce invalide chez les uns et valide chez les autres ??

Conclusion :

Aucun des livres de hadiths à l’heure actuelle n’est considéré comme authentiquement reçu, aucun n’est authentique. Nous n’avons aucun manuscrit d’époque et les chaines sont irrecevables… Les savants du hadith comme Al Ghumari, al Lucknawi , al Albani etc … ne font que s’interroger sur les chaînes entre “le Prophète” et l’auteur présumé du livre… Mais les chaînes entre nous et eux ne sont pas authentiques !
Les livres actuels de hadiths (al Bukhari, Muslim etc…) sont basés sur des manuscrits qui sont écrits par des inconnus, ils n’atteignent donc pas le niveau de « wijada » valide qui est déjà en lui même un indice faible (car déconnecté comme on l’a montré) .

Et même si nous avions un manuscrit « authentique » disant par exemple « écrit par al Bukhari » nous ne pourrions pas être sûrs a 100% de son authenticité, car nous ne connaissons pas son écriture…si cela a été écrit par lui ou par un autre …

Une fois de plus, tous ces « savants » et prédicateurs prennent les gens pour des imbéciles. Saint Paul a bien prophétisé à leur sujet : “Des charlatans faisant toujours plus de progrès dans le mal, à la fois trompeurs et trompés (2 Tm 3.13)” !

D’ailleurs, même l’un des leurs, le cheikh Atabek défie tout les savants du monde musulman en leur promettant 10000 livres sterling si quelqu’un  apporte une copie authentique de n’importe quel livre de hadith …

Bonne chance !

Cet article est inspiré du travail du Shaykh Hanafite Atabek Shukurov Al Nasafi*

Source

Commentaires à propos de : Aucun des Hadiths ne sont à l’heure actuelle authentiques du point de vue de la chaîne de transmission !..


Djennah

Tout ça n’est ni de la faute du noble Qur’an, ni de notre Prophète ﷺ. La Sunnah fût ajoutée à l’Islam environ 3 siècles après lui ﷺ, par de supposés pieux prédécesseurs; permettez-moi d’en douter.

Pourtant, il avait été clair de son vivant ﷺ, de ne rien tenir compte de ses dires en dehors des enseignements coraniques.

Les Sunnites composent 80% de la communauté musulmane. Ils n’ont jamais aucun verset à donner comme référence à leurs innovations (ex. mutilation génitale masculine, le port du hijab ou burqa, etc…), car ils n’existent tout simplement pas. Au contraire, Allāh ﷻ insiste partout dans le Qur’an sur le fait de ne pas modifier sa création, ni d’user de fétiches religieux.

Les Sunnites s’appuient sur la Sunnah pour leurs pratiques entrant en contradiction avec les versets coraniques. Ce n’est pas tout, les soi-disant ahadith de notre Prophète ﷺ se contredisent entres eux; bref nous y trouvons de tout et son contraire.

Pour conserver tous leurs mœurs infâmes introduits dans l’Islam, ils n’ont nul autre choix, que de nous inventer, que ce sont les enseignements religieux à suivre, parce qu’ils proviennent de leurs supposés savants ayant étudié la science de la Sunnah; du n’importe quoi qui égare toute la communauté, abrutie à cette idée farfelue qui semble leurs convenir, même si cela les maintient très loin de la Vérité du Très-Haut ﷻ.

Entres autres, il y a ce hadith qui serait supposé éliminer, du coup, tous les autres;
Le Prophète ﷺ nous a mis en garde contre cela en disant: «Gardez-vous des pratiques nouvelles apportées à la religion, car toute pratique nouvelle est une innovation et toute innovation est un égarement» 
(Rapporté par Tirmidzi). 

…la Sunnah étant, elle-même, une innovation importante de par ses influences!

Et puis, si nous nous référons au Qur’an, qui est la Parole d’Allāh ﷻ il est évident que la Sunnah et la Sharī’a imposée par les autres créatures, ne devraient pas exister dans l’Islam;

Celui qui change la Législation d’Allah, en décidant ce qui est licite et ce qui ne l’est pas, et s’associe ainsi à Allah dans Sa Législation. Allah a dit : « Le Jugement n’appartient qu’à Allah »
Sourate 6 – verset 57

« Allah n’associe personne à Son Commandement »
Sourate 18 – verset 26

Allah a dit : « Auraient-ils des associés qui leurs ont légiférer des règles à suivre qu’Allah n’a jamais voulu? Or, si l’arrêt décisif n’avait pas été prononcé, il aurait été tranché entre eux. Les injustes auront certes un châtiment douloureux »
Sourate 42 – verset 41

Allah a dit : « Ou bien auraient-ils des associés (à Allah) qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allah n’a jamais permises?»
Sourate 42 – verset 21 

Suite à ce que certains changent les Lois d’Allah : « N’as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu’on a fait descendre vers toi [prophète] et à ce qu’on a fait descendre avant toi? Ils veulent prendre pour juge le Tâghoût, alors que c’est en lui qu’on leur a commandé de ne pas croire. Mais le Diable veut les égarer très loin, dans l’égarement »
Sourate 4 – verset 60

« Est-ce donc le jugement de l’époque de l’ignorance qu’ils cherchent? Qu’y a-t-il de meilleur qu’Allah, en matière de Jugement pour des gens qui ont une foi ferme? »
Sourate 5 – verset 50

J’ai aussi remarqué que votre site comporte des articles concernant des chrétiens victimes de l’oppression des musulmans, c’est à se demander s’ils lisent le Qur’an, car ce qu’Il ﷻ
nous dit, c’est;

« Et si Dieu l’avait voulu, certes Il aurait fait de vous une seule et même communauté ; mais Il a voulu vous éprouver par la diversité. Rivalisez donc d’efforts dans l’accomplissement de bonnes oeuvres »  Sourate 5, verset 48

« O Humains ! Nous vous avons créés à partir d’un mâle et d’une femelle et Nous avons fait de vous des peuples et des tribus afin que vous vous connaissiez entre vous. Le plus noble d’entre vous pour Dieu est le plus pieux. Dieu est parfaitement sachant et bien informé. » Sourate 49, Verset 13

« Ne discutez avec les gens du Livre que de la manière la plus douce »  Sourate 29, verset 46 

« Aidez vous les uns les autres à l’accomplissement du bien et de la piété et ne vous entraidez pas à commettre le péché et l’agression » Sourate 5, Verset 2

Voici maintenant la raison pour laquelle je vous laisse ces infos, je fais partie de ceux que les Sunnites surnomment Al-Qurāniyyoun (Coranistes), car ils s’imaginent que nous rejetions notre Prophète ﷺ, alors qu’en réalité, nous nous éloignons des égarements, en puisant nos connaissances spirituelles directement à la source; Allāh ﷻ par ses versets coraniques, sans Sunnah et ses ahadith malveillants.

Nous ne prônons pas la circoncision, ni le port du voile obligatoire qui reste un choix, n’empêchons pas le mariage interreligieux, etc… et surtout, nous respectons les chrétiens, ainsi que le reste du l’humanité tel que cela nous est enseigné.

Abbé Guy Pagès

Djennah,

C’est déjà bien que vous ayez perçu les aberrations de la sunna et autres hadiths, mais il vous faut aller plus loin dans la déconstruction du mythe musulman, et vous poser ces questions :
Qui peut oser parler après la vérité (Jn 14.6 ; Coran 6.73 ; 16.40) sinon l’Imposteur ?
Qui peut venir après le Christ sinon l’Antichrist ?
Qui peut venir après Jésus sinon Mahomet ?
https://www.islam-et-verite.com/les-musulmans-iront-en-enfer-coran-3-55/

Jonas

J’aimerai connaître , le nombre de Hadith, certains savants ( oulémas) évaluent le nombre à 600 000 ,d’autres à 20 000
ce qui fait une différence énorme.
Par ailleurs , ces Hadith , sont des témoignages oraux et ne sont établis par aucun écrit. C’est pourquoi les savants de l’islam
les ont classifiés , par ” authentiques ” ” bons” , ” faibles” et “inventés”. Comme vous le souligner , Abbé Pages , comment peut-on donner crédit ,à des récits qui passent de personne à personne sur une si longue période? Votre exemple de Napoléon est excellent.

NOUMEA

La secte musulmane est une des pires et des plus stupides qui soit.
Il faut bien que ce soit la secte de Satan pour pouvoir perdurer dans le temps et avoir autant d’adeptes, n’est-ce pas ?
Pour moi, il n’y a qu’une seule religion et non trois, car les israélites (je ne parle pas des Juifs, je parle des israélites) ont eux aussi pas mal de similitudes avec les coraniques concernant la femme, la nourriture kacher, la purification,…
Mais comme cet article ne parle pas d’eux, je ne développerai pas.
Par contre, une chose : au moins, les israélites laissent les gens pratiquer la religion qu’ils entendent.
Ils ont déjà ça pour eux…

andré tardelli

Gérard
Cela en vaut la peine , dans la mesure ou, nous devons dénoncer l’imposture de l’islam afin de libérer les musulmans de cette idéologie.
Cela fait 1400 ans que l’islam traine derrière lui des fleuves de sang.
L’islam est en train de détruire non seulement le monde occidental, mais également les musulmans
eux-memes.
Notre role, en tant que disciples du Christ , est de faire comprendre aux musulmans que la seule alternative pour sauver leur ame est Jésus-Christ le galiléen.
C’est un combat ( spirituel ) long et difficile, mais rien n’est impossible à Dieu et à son Eglise.

andré tardelli

L’islam n’en est pas à une contradiction près.
Les musulmans disent :” le coran est parfait, il contient tout ce qu’il faut savoir”.
Pourtant ils ont besoin des hadiths pour comprendre leur bouquin.
Les musulmans disent le coran est parfait et parfaitement clair; pourtant ils sont obligés d’avoir recours à des exégètes comme ibn kattir ou al tabari pour comprendre le sens de certains versets.
Le coran affirme qu’il est écrit dans un arabe clair pour tous, pourtant il y a des versets que seul allah peut expliquer. Dans ce cas, pourquoi allah a-il fait ” descendre” ces versets ?
Les musulmans disent que le coran est parfait; pourtant le coran confond marie ( fille de Joachim et de anne ) de la tribu de juda
avec Myriam la sœur de moise et d’aaron, de la tribu de lévi.
Les musulmans disent que le coran explique tout. Pourtant , les musulmans
ne peuvent pas se passer de leurs”savants” pour expliquer l’islam.
Les musulmans disent que l’islam a créé les droits de l’homme, alors que
l’islam discrimine les non-musulmans en 3 catégories
-1 les gens de al kitab ( juifs et chrétiens )
-2 les hindous, les polythéistes
-3 les athées.
L’islam s’arroge le droit de vie et de mort sur les non-musulmans.
-1 les chrétiens doivent payer le racket ( jyzia ) aux musulmans , pour espérer avoir la vie sauve.
-2 les hindous et les polythéistes n’ont pas d’autres choix que la conversion ou la mort.
-3 les athées, quant à eux ( selon l’islam ) ne méritent que la mort.
On peut y ajouter la mort réservée aux apostats ( coran 4:89 ), la mort pour les homosexuels:
https://lesobservateurs.ch/2017/04/04/rappel-sur-les-7-pays-qui-condamnent-toujours-les-homosexuels-a-la-peine-de-mort-tous-sont-musulmans-silence-des-associations/

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas visible.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.

Refuser tous les services
Accepter tous les services