La fête de l’Aïd célèbre le sacrifice d’Abraham croyant plaire à Dieu en lui offrant ce qu’il a de plus cher, son fils unique, ce que Dieu refuse en lui demandant de le remplacer par un agneau, figure du Sacrifice rédempteur du Christ, mort et ressuscité, alors encore à venir. Or, l’islam, véritable antichrist refusant d’accueillir le salut donné dans la Mort et la Résurrection du Christ, répète non seulement la geste d’Abraham sans en comprendre le sens, mais en fait une école de l’assassinat…

C’est ainsi que dans des écoles du Moyen-Orient (et sans doute bientôt dans les écoles hors contrat musulmanes de France), les enfants apprennent à trancher des gorges sans craindre les flots de sang qui s’en échappent.

14330112_628870680624806_6565782926342399779_n

14233091_628870700624804_8335503835680896038_n

Les enfants regardent avec fascination les malheureuses bêtes se vider de leur sang. Les adultes expliquent que cela endurcit les gamins à la vue du sang. Quel intérêt, sinon celui de leur permettre demain de tuer les ennemis de l’islam ? L’Aïd, mais aussi l’abattage halal, font partie de cette culture qui engendre des égorgeurs….

enfant-apprenant-a-decapiter

nepg_um36ughmczp5mu4azl72ejkfbmt4t8yenimkbvvk0ktmf0xjctabnaljim9

Pour cette “fête religieuse”, à Dacca au Bangladesh, le sang des 100 000 animaux tués dans les caves et les garages souterrains s’est mélangé aux pluies de la mousson pour envahir les rues[1].

_91202134_dhaka

Les politicards et les journaleux interdisent au vulgum pecus de voir de telles images – comme ils ont interdit la publication de la photographie de la tête du chef d’entreprise Hervé Comara accrochée à un grillage ou celle des clichés pris à l’intérieur du Bataclan. Porter à la connaissance de l’ensemble des Français de telles vidéos risquerait de les réveiller. Les traîtres et les lâches qui nous gouvernent préfèrent nous conduire à l’abattoir…

Le 12 septembre 2016, premier jour de l’Aïd al-Adha (fête du sacrifice) ou Aïd el-Kébir (grande fête), depuis la « Wilayat al-Khayr, » dans la région de Deir ez-Zor en Syrie, l’Etat islamique envoyait une vidéo intitulée «The Making of Illusion» (La Fabrique de l’Illusion).

Le document de propagande intègre un extrait de Mission Impossible : Rogue Nation. Il y a également des images d’anciennes exécutions perpétrées par l’E.I, celles d’attentats (le Bataclan et la Promenade des Anglais).

Trois adolescents de 15 ans, dont un fiché S depuis ses treize ans, ont été arrêtés. Ils s’apprêtaient à mourir en martyr en égorgeant des “kouffars”, c’est à dire : des chrétiens, des juifs, des athées, vous, moi.

La vidéo, dans sa dernière partie, a pour décor un abattoir où des hommes sont égorgés comme des agneaux.

57d7efd6c461881d328b4863

isis3-300x227

isis21-300x162

isis4-300x178

 

 

 

 

 

egorger-mouton-et-homme-2