Les Rouleaux d’Amour de l’ami Stefan


Chaque «Rouleau d’Amour» contient:

Un petit encart explicatif qui dit:

Jésus enseigne-t-il la haine?
Oui et non!
Il faut aimer le pécheur, mais détester le péché!

Les cinq circulaires suivantes:

Aimons les musulmans, haïssons l’islam!
www.inquisition.ca/coran

Aimons les policiers, haïssons l’État-policier!
www.inquisition.ca/etat

Aimons les athées, haïssons l’athéisme!
www.inquisition.ca/athee

Aimons les avorteurs, haïssons l’avortement!
www.inquisition.ca/avortement

Aimons les sodomites, haïssons la sodomie!
www.inquisition.ca/gai

Voir le tout sur le site original 

Commentaires à propos de : Les Rouleaux d’Amour de l’ami Stefan..


Claire

Père Guy Pagès,
J’ai fait unn petit tour sur ce site, en commençant par l’accueil qui amène à
http://www.jesus-eucharistie.org/fr/index.htm
“Les considérations juridiques “, principes que l’auteur s’est fixé indiquent le sérieux de l’auteur.
Pour continuer, j’ai suivi l’ordre présenté, le “survol” confirme l’attachement de l’auteur à la Foi Catholique.
La “FAQ” est très intéressante. D’abord ” la solution” prier et arrivée à la fin de la page , j’ai pris
la dernière offre : “Editae Sapae” pour la lutte contre les hérétiques. Puis j’ai préféré, “la Liturgie” Mediator Dei
car le titre de ce texte correspondait à une de mes recherches actuelles.
Donc ce site est une mine d’or.

Préférant le français,
http://liturgiecatholique.fr/IMG/pdf/Dossier_-_supplement_400-_Mediator_Dei.pdf
J’ai lu tout le texte d’une cinquantaine de pages, dans le style parfait, clair et précis de Pie XII.
Voici un passage très important relevé en page 14 :
mais d’après le texte publié par
http://laportelatine.org/bibliotheque/encycliques/PieXII/Mediator_Dei.php
qui permet du copié-collé :
“Le divin Rédempteur, en effet, a voulu constituer son royaume et l’appuyer sur des fondements stables selon l’ordre sacré, qui est une sorte d’image de la hiérarchie céleste.

Aux seuls apôtres et à ceux qui, après eux, ont reçu de leurs successeurs l’imposition des mains, a été conféré le pouvoir sacerdotal, en vertu duquel ils représentent leur peuple devant Dieu de la même manière qu’ils représentent devant leur peuple la personne de Jésus-Christ. Ce sacerdoce ne leur est pas transmis par hérédité ni par descendance humaine ; il n’émane pas non plus de la communauté chrétienne et il n’est pas une délégation du peuple. Avant de représenter le peuple auprès de Dieu, le prêtre est l’envoyé du divin Rédempteur, et parce que Jésus-Christ est la Tête de ce Corps dont les chrétiens sont les membres, il représente Dieu auprès du peuple dont il a la charge. Le pouvoir qui lui est confié n’a donc, de sa nature, rien d’humain ; il est surnaturel et il vient de Dieu : ” Comme mon Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie… [41] ; celui qui vous écoute m’écoute… [42] ; allez dans le monde entier et prêchez l’Évangile à toute créature : celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ” [43].”
Père, ce texte de 1947 , est toujours en vigueur ?
Aucune personne, non Evêque ou non prêtre, quelque soit le titre qu’elle s’arroge, ne peut avoir autorité sur un prêtre ?

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas visible.