(Coran 4.3,24,25 ; 16.71 ; 23.6 ; 24.33 ; 33.50,52 ; 70.30)…

 

Sur la photo, une sénégalaise est torturée par des Saoudiens. Elle fait partie de ces pauvres gens dupés par les réseaux mafieux qui se sont enrichis en faisant des pays du Golfe l’El Dorado des pauvres.

Cette femme est tombée dans le piège. Comme les autres, elle a dû payer au moins 2000 euros pour obtenir le visa vers son calvaire et le calvaire de milliers d’Indonésiens, de Philippins et d’autres. Les femmes, une fois arrivées à destination, sont privées de leurs documents d’identité et vouées aux travaux forcés, violées, battues et jamais payées.

 

L’Arabie Saoudite, mais on pourrait citer d’autres pays musulmans, accepte l’esclavage, mais cela n’a pas empêché l’ONU de lui confier la présidence du Conseil des Droits de l’homme en 2015