Allah dit aux femmes de Mahomet : Si vous craignez [Allah], ne soyez point trop complaisantes, afin que celui qui a une maladie dans son cœur ne [vous] convoite pas (Coran 33.32). Si donc la raison du péché est dans le cœur de l’homme, pourquoi les femmes devraient-elles en porter le poids ? Pourquoi leur imposer à elles de se cacher ? Ne serait-il pas plus juste d’énucléer les hommes ? Où est la justice d’Allah ?

« Celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, liez-les dans leur chambre et frappez-les. Si elles vous obéissent, ne les maltraitez plus. Allah est très élevé et grand ! » (Coran 4.34). Dieu est très élevé et grand, c’est entendu, mais quel rapport entre le fait que Dieu est grand et la légitimation de la jalousie et de la barbarie ? Qui d’autre peut percevoir ce rapport sinon celui qui est heureux d’y trouver de quoi légitimer ses méfaits ?

Parce qu’Allah n’est pas un Père qui aime, un Fils qui Se donne, un Amour donné, mais un maître qui domine (Coran 38.65 ; 39.4 ; 40.16), le musulman ne peut admettre que des relations de dominant/dominé, et rejeter la Révélation de Dieu qui est Amour, et avec lui l’amour conjugal authentique (Coran 4.34 ; 2.228), comme aussi celui des non musulmans (Coran 2.191 ; 4.89,91 ; 66.9). L’amour ne peut se développer qu’entre égaux… On ne saurait aimer, ni même respecter ce que l’on veut dominer. Or l’islam ne se donne-t-il pas pour vocation de dominer le monde entier (Coran 2.193 ; 8.39) ? (Abbé Guy Pagès, “Interroger l’islam, Mille et une questions à poser aux musulmans, éditions DMM, 2018, A 21)

Dans la vidéo ci-dessus, le président égyptien Nasser (1918-1970), assassiné par les Frères Musulmans, ironise sur la demande des islamistes d’imposer le voile aux femmes dans l’Egypte des années 1950… Il n’imaginait pas ce qui allait arriver… Les vidéos ci-dessous donnent une idée de ce qu’il en coûte aux femmes, et même aux fillettes, qui ne portent pas le voile en pays islamique… Cf. ce que dit Djemila Benhabib de la “Journée du voile” organisée en Occident au motif de la défense des libertés et des minorités culturelles : le voile de l’islamisation

allumeuse