De quelques apparitions de la Vierge Marie…



Autres vidéos et audios

Une apparition mariale est une vision de Marie, mère de Jésus. La tradition populaire rapporte de nombreuses apparitions mariales mais l’Église catholique romaine n’en a reconnu que dix-sept jusqu’à présent.

Err :502

Liste des dix-sept apparitions Mariales reconnues par l’Église catholique
Rang Lieu Pays Date des apparitions Visionnaire Date de la reconnaissance
1 Tepeyac, au nord de Mexico Mexique 12 décembre 1531 Juan Diego Cuauhtlatoatzin
2 Le Laus France (Hautes-Alpes) de mai 1664 jusqu’en 1718 Benoîte Rencurel
3 Rome Italie 20 janvier 1842 Alphonse Ratisbonne7
4 La Salette-Fallavaux France (Isère) 19 septembre 1846 Maximin Giraud et Mélanie Calvat
5 Lourdes France (Hautes-Pyrénées) du 11 février au 16 juillet 1858 Bernadette Soubirous
6 Champion (Wisconsin) États-Unis octobre 1859 Adèle Brise 8,9,10,11.
7 Pontmain France (Mayenne) 17 janvier 1871 Eugène Barbedette et son frère Joseph
8 Gietrzwald Pologne du 27 juin 1877 au 16 septembre 1877 Justyna Szafrynska et Barbara Samulowska
9 Fátima Portugal du 13 mai au 13 octobre 1917 Lúcia de Jesus dos Santos, Francisco Marto et sa sœur Jacinta
10 Beauraing Belgique du 29 novembre 1932 au 3 janvier 1933 Fernande, Gilberte et Albert Voisin, Andrée et Gilberte Degeimbre
11 Banneux Belgique du 15 janvier 1933 au 2 mars 1933 Mariette Beco
12 Amsterdam12 Pays-Bas du 25 mars 1945 au 31 mai 1959 Ida Peerdeman
13 Église de l’Île-Bouchard France (Indre-et-Loire) du 8 au 14 décembre 1947 Jacqueline et Jeanne Aubry, Nicole Robin et Laura Croizon
14 Betania Venezuela de 1940 au 5 janvier 1990 Maria Esperanza Medrano de Bianchini
15 Akita Japon 3 messages (6 juillet au 13 octobre 1973) et 101 lacrimations (4 janvier 1975 au 15 septembre 1981) Agnes Sasagawa
16 Kibeho Rwanda du 28 novembre 1981 au 28 novembre 1989 Alphonsine Mumureke, Nathalie Mukamazimpaka, Marie-Claire Mukangango
17 Lipa4 Philippines du 12 septembre au 12 novembre 1948 Teresita Castillo
18 San Nicolás de los Arroyos13 Argentine à partir du 25 septembre 1983 Gladys Quiroga de Motta 22 mai 2016

Cette liste ne serait pas exhaustive, d’autres phénomènes sont parfois évoqués :

Il faut encore mentionner les apparitions de « Maria Santísima del Buen Suceso (Très Sainte Marie du Bon Événement (ou du bon succès) » à Quito (Équateur). Quito-N-D_del_buen_suceso-_traditioninaction.org

L’origine de ce sanctuaire remonte aux révélations étonnantes reçues par Mère Mariana de Jésus Torres (1553-1635), qui fut abbesse et l’une des fondatrices du Monastère Royal de l’Immaculée Conception de Quito.  Elle y vécut de grandes épreuves, jusqu’à être emprisonnée par des religieuses rebelles ! Et, entre 1588 et 1634, elle fut favorisée de plusieurs apparitions de la Vierge Marie. Elle offrit sa vie pour réparer les hérésies, les blasphèmes et l’impiété du 20° siècle qui lui furent d’avance révélés. Quito-mere_Mariana-photo_site_traditioninaction

On notera que plusieurs de ces apparitions annoncent l’action des francs-maçons dont le premier groupe (« Rose-croix ») est né à la fin du XVI° siècle, en Angleterre.
Les paroles citées de la Vierge Marie ont été publiées dans le livre du frère Manuel Sousa Pereira « La vie admirable de la Mère Mariana de Jésus Torres», rédigé en espagnol en l’an 1790[1].

Les apparitions parlent des francs-maçons

– Le 16 janvier 1599
L’apparition annonce que le pays (l’Equateur) deviendra une « République libre ». Au XIXème siècle, il y aura un vrai président chrétien (Garcia Moreno), qui consacrera la République au Sacré-Cœur de mon très saint Fils et cette consécration soutiendra la religion catholique dans les années qui suivront. Pendant ces années qui seront funestes pour l’Église, la secte exécrable de la franc-maçonnerie prendra la direction du gouvernement civil ; une cruelle persécution frappera toutes les communautés religieuses et frappera aussi violemment celle-ci qui est mienne ».

– Le 16 janvier 1610
« Je t’apprends qu’à partir de la fin du XIXème siècle, et à partir du début de la deuxième moitié du XXème siècle, dans ce qui est aujourd’hui la Colonie et qui sera un jour la République de l’Équateur, exploseront les passions et il y aura une totale corruption des mœurs, car Satan régnera presque complètement au moyen des sectes maçonniques. »
Le message annonce en particulier les attaques contre les sacrements de baptême, confirmation, confession, et eucharistie. De sorte que les enfants seront sans appuis spirituels « Malheur aux enfants de cette époque ! »

  • Le message annonce aussi une attaque contre la famille:

« Quant au sacrement du mariage, qui symbolise l’union du Christ avec son Eglise, il sera attaqué et profondément profané. La franc-maçonnerie, alors au pouvoir, promulguera des lois iniques dans le but d’éliminer ce sacrement, rendant facile pour chacun de vivre dans le péché, et encourageant la procréation d’enfants illégitimes, nés sans la bénédiction de l’Église. »

  • Le message annonce aussi l’envahissement de l’impureté:

« Dans ces temps malheureux, il y aura une luxure déchaînée qui entraînera les gens au péché et fera la conquête d’innombrables âmes frivoles qui seront perdues. On ne trouvera presque plus d’innocence chez les enfants ni de modestie chez les femmes. Dans ce suprême moment de besoin de l’Eglise, ceux qui devraient parler garderont le silence ! »

  • Le message demande une statue et annonce la grande dévotion mariale du futur.

Tu verras tout cela du ciel, où tu ne souffriras plus, ma fille bien aimée, mais tes filles et celles qui les suivront souffriront ; ces âmes bien-aimées que tu connais déjà, apaiseront la colère divine. Elles recourront à moi par l’invocation de Notre Dame du Bon Succès, dont je te commande de faire sculpter la statue pour la consolation et la préservation de mon couvent et pour les âmes fidèles de ce temps, une époque où il y aura une grande dévotion envers moi, parce que je suis la Reine du ciel sous de nombreuses invocations. »

– Le 2 février 1610.
« Tout ceci ne sera connu du vaste public qu’au XX° siècle. Pendant cette période, l’Église se trouvera attaquée par de terribles hordes de la secte maçonnique, et cette pauvre terre de l’Équateur sera agonisante à cause de la corruption des mœurs, de la luxure effrénée, de la presse impie et de l’éducation laïque. Les vices d’impureté, de blasphème et de sacrilège domine­ront en ces temps de désolation dépravée, et ceux qui devraient parler garderont le silence ! »

Le 2 février 1634 : Le symbole d’une obscurité momentanée.

Le 2 février 1634, lors de la sixième apparition, Mère Mariana de Jésus Torres priait devant le Saint Sacrement quand, subitement, elle vit la lampe qui brillait devant le tabernacle s’éteindre brusquement. Comme elle essayait de la rallumer, une lumière surnaturelle inonda l’église. Puis la Vierge Marie lui apparut ; ayant rallumé la lampe, elle se présenta comme Marie du Bon Succès et lui expliqua la raison de l’obscurité du sanctuaire:

– « Le premier motif de l’extinction de la lampe est qu’à partir de la fin du XIX° siècle et durant une grande partie du XX°, diverses hérésies foisonneront sur cette terre qui sera alors une république indépendante. […]. Pour se libérer de l’esclavage de ces hérésies, il faudra une grande force de volonté, de la constance, du courage et une grande confiance en Dieu, dons de l’amour miséricordieux de mon Divin Fils, à ceux qu’Il a choisis pour cette restauration. Pour mettre à l’épreuve la foi et la confiance des justes, il arrivera des moments où tout paraîtra perdu et paralysé, ce sera alors l’heureux commencement de la complète restauration. »
– « Le second motif est que Mes communautés seront désertées ; elles seront submergées par une mer sans fond d’amertume et paraîtront noyées sous les tribulations. Combien de vraies vocations périront par manque de direction adroite, prudente pour les former. Les maîtresses des novices devront être des âmes de prières et connaître la diversité des esprits. »
– « Le troisième motif pour lequel la lampe s’est éteinte, c’est qu’en ce moment-là l’atmosphère sera remplie de l’esprit d’impureté qui, telle une mer immonde, inondera les rues, les places et endroits publics. Cette liberté sera telle qu’il n’y aura au monde plus d’âme vierge.
– « Le quatrième motif de l’extinction de la lampe du sanctuaire est que, après avoir infiltré et s’être emparé de toutes les classes sociales, la secte tentera avec une grande habileté, de pénétrer au cœur des familles pour corrompre jusqu’aux enfants. Le diable se fera une gloire de se nourrir de la délicieuse délicatesse du cœur des enfants. Pendant ces temps malheureux, c’est à peine si l’innocence enfantine subsistera. Ainsi les vocations sacerdotales se perdront ; ce sera un véritable désastre. […] Et pour dissiper ces nuages noirs qui empêchent le jour radieux de la liberté de l’Eglise, il y aura une guerre affreuse où coulera le sang des prêtres, des religieux… Cette nuit sera très horrible au point que la méchanceté paraîtra triompher. Alors arrivera mon heure : de façon stupéfiante, je détruirai l’orgueil de Satan, le mettant sous mes pieds, l’enchaînant dans l’abîme infernal, laissant enfin l’Eglise et la Patrie libérée de sa cruelle tyrannie. »
– « Le cinquième motif pour lequel la lampe s’est éteinte est que les personnes qui possèdent de grandes richesses regarderont avec indifférence l’Eglise opprimée, la vertu persécutée, le mal triompher. […] »

1634 : Trois archanges, une atmosphère purifiée…

Le 8 décembre 1634, lors de la septième apparition, Mère Mariana vit, face à elle, la Reine du ciel, accompagnée des trois archanges :

– Saint Michel portait de nombreuses tuniques parsemées d’étoiles et ornées d’or brillant. […]
– Saint Gabriel portait un calice qui contenait le sang du Rédempteur, un ciboire rempli d’hosties et une grande quantité de lys blancs et parfumés.
– Saint Raphaël portait une précieuse ampoule transparente et finement ciselée qui contenait un baume excellent dont le parfum suave se répandait dans l’air, purifiant l’atmosphère et faisant éprouver à l’âme une joie immense et une admirable tranquillité. Il portait aussi de nombreuses étoles de couleurs violettes qui brillaient d’une lumière resplendissante, et une plume d’or brillant, où était gravé le nom de Marie. »

La Vierge Marie prédit aussi le dogme de l’immaculée conception et celui de l’infaillibilité pontificale.

Approbation de l’Eglise.

La reconnaissance des apparitions n’avait pas la procédure et les formules utilisées de nos jours, on peut cependant parler d’une approbation de l’Eglise :
– La dévotion à «Maria Santísima del Buen Suceso », a été approuvée par tous les évêques de Quito depuis le 2 février 1611, date à laquelle le 8° archevêque de cette ville, Salvador de Ribero, bénit la statue miraculeuse et l’installa dans le couvent de l’Immaculée Conception.
– La cause de canonisation de la Mère Mariana de Jésus Torres a été ouverte le 8 août 1986 par l’archevêque de Quito, Mgr Antonio J. Gonzales.
– Le 2 février 1991, la statue a été canoniquement couronnée (la demande à Rome en avait été faite par l’archidiocèse en 1911).
– En 1991, la chapelle du couvent de l’Immaculée Conception de Quito a été déclarée sanctuaire marial de l’archidiocèse de Quito.

Fête principale : 2 février.


[1] Edition française : Père Manuel Sousa Pereira, Vie admirable de la Mère Mariana de Jesus Torres, éditions Resiac, Montsûrs, 2012. (Traduit de l’espagnol)

En anglais, voir : http://www.traditioninaction.org/tiabk016_AdmirLife1.htm

Print Friendly, PDF & Email

Vidéo n°02 :


Liens miroirs :

Lien vidéo n°01 Lien vidéo n°02

Commentaires à propos de : De quelques apparitions de la Vierge Marie…..


Céleste

Bonjour
Bravo pour les lignes très intéressantes que j’ai pu lire sur votre site.
Je vous indique cette autre page (absolument rien de commercial je vous rassure, ce n’est vraiment pas l’esprit) qui peut en être un complément intéressant (avec un lien vers des ouvrages-sources qui peuvent être librement cités, ou simplement à lire pour vous-même) : http://evangile-monde.fr/apparitions-mariales.htm
En espérant que cela vous intéressera.
Bien cordialement
Céleste

serge

Et encore du grand n’importe quoi sur la chaine TKO !

J’ai regardé la bande annonce des programmes de ce week-end :
Je cite ;
” l’Assomption ; la plus célèbre fête Mariale qui célèbre …(écoutez bien !) , la mort et la résurrection de la Vierge Marie ……..etc…..”

Mais où donc sur TKO, sont-ils partis chercher tout ça ?

Depuis 2000 ans , l’Eglise , dans sa sagesse , n’a jamais statué sur la mort ou la non mort de la Vierge Marie, c’est bien qu’il y a une raison ?

Co 1 50/53 .
Comme le dit Saint Paul , le Christ peut revenir d’un instant à l’autre et nous ne sommes même pas sûr de mourir nous même , alors …..

Et si l’on y réfléchi bien , si Celle qui est dans toutes nos églises , représentée avec les pieds écrasant la tête du démon ou du serpent ( et au passage pour nos amis musulmans , le croissant de lune dans l’apocalypse de Saint Jean 600 ans environ avant le ” prophète ” ) , Celle là donc , devrait au préalable être écrasée Elle même par le démon en subissant la mort , pour ressusciter et l’écraser ensuite ?

Ca ne tient pas la route et l’Eglise a bien fait de rester prudente .

La mission de la Mère n’est pas celle du Fils !

Alors évitons de dire n’importe quoi ( sermons du dimanche inclus ).

David

Je suis particulièrement sensible à l’apparition Rue du Bac à Paris et de la Médaille miraculeuse qui vient certifier et matérialiser ce miracle.
Cette petite médaille souvent en cuivre ou en métal simple perturbe ceux envahis d’orgueil. Comment admettre que ce petit objet sans valeur matérielle puisse avoir la vertu qu’on lui attribue, se demandent-ils!
Et bien par les médailles, le ciel veut que nous nous humilions en acceptant de dépendre de ces petits objets bénis. “Dieu donne grâce aux humbles”!

“Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.”

Le monde aurait tant besoin d’une nouvelle apparition …

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas visible.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.

Refuser tous les services
Accepter tous les services