Trinité, Qui est enfant de Dieu ?


On entend dire parfois que tous les hommes sont frères, ce qui est vrai puisque tous nous avons été créés par Dieu, le même Dieu. Mais si les hommes sont frères parce qu’ils ont été créés par Dieu, alors il faut le dire de toutes les créatures qui, elles aussi, ont été créées par Dieu. Ce qui faisait dire à St François d’Assise, « Mon frère le soleil », « Ma soeur l’eau ». On voit qu’être le frère d’une limace ou d’une salade, cela ne va pas très loin…

Surtout, ce qui nous donne à entendre qu’adorer Dieu en tant que Créateur n’est pas l’adorer en vérité, c’est que la création elle-même ne peut pas rendre gloire à Dieu parfaitement, comme Dieu le mérite. Le plan du Créateur dépasse la création. Ce qui nous fait dire cela, c’est la présence du mal, du péché dans la création, qui contredit le bien que Dieu commande. C’est la présence de la mort qui détruit la vie que Dieu donne gratuitement et généreusement.

Il faut donc que cette création passe dans une nouvelle dimension, où il n’y ait plus de mal, plus de péché, plus de mort, rien qui s’oppose à l’amour et la bonté de Dieu, à la vérité de Dieu. Cet ordre nouveau, cette nouvelle dimension est la Rédemption que Jésus a accomplie par Son Sacrifice, où Il a détruit le péché, assumé librement, volontairement jusqu’à la mort de la Croix afin de le pardonner et ainsi le détruire, le plongeant avec Lui dans la mort.

Au matin de Pâques, par Sa Résurection, Jésus a donné à notre humanité qu’Il avait assumée au sein de la Vierge Marie, une nouvelle dimension. Ainsi, il nous faut avoir une relation avec Dieu notre Créateur, mais encore avec Dieu, notre Rédempteur, le Verbe de Dieu fait chair qui nous a donné Sa vie, cette vie que nous recevons par le baptême. Et par le baptême, nous devenons enfants de Dieu, non plus seulement parce que nous aurions été créés par Dieu, comme toutes les créatures, mais comme seul Jésus est enfant de Dieu ; Jésus n’est pas une créature, Il est Dieu né de Dieu, Lumière né de la Lumière, vrai Dieu né du vrai Dieu. Dieu qui a assumé notre nature humaine, en sorte que, par pure grâce, nous devenons par le baptême, participants de la nature divine.

Mais ça ne suffit pas encore d’être baptisé pour être sauvé car ce baptême, nous le recevons, donné à notre liberté, pour que, à l’écoute de l’Esprit Saint, celui-ci puisse se déployer, pour que cette vie puisse grandir et porter son fruit qui est notre divinisation. Ainsi il nous faut encore avoir une relation avec Dieu le Saint-Esprit, au titre de notre sanctification, écouter le Saint-Esprit pour être inspiré par Lui, pour avoir les pensées qui étaient celles de Jésus, pour avoir des désirs dignes de Dieu, pour avoir une vie qui soit sainte et digne d’être assumée par le Verbe incarné. Être enfant de Dieu en vérité et pouvoir donc rendre gloire à Dieu en vérité, c’est avoir une relation non pas seulement avec Dieu le Créateur au titre de notre création, mais aussi avec Dieu le Rédempteur au titre de notre rédemption, et avec Dieu le Sanctificateur, au titre de notre sanctification ; avec Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit, un seul Dieu qui nous fait passer de la création (de la terre), à la vie éternelle, avec Lui, dans Son Royaume, en sorte que nous devenions vraiment ce que Dieu a voulu que nous soyons de toute éternité, c’est à dire des êtres vivant de la même vie que Lui.

Commentaires à propos de : Trinité, Qui est enfant de Dieu ?..


Laisser un commentaire


Votre courriel ne sera pas visible.